www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 avril 2015

« Le moins mal possible avec les moyens alloués » ! dit le Préfet

Tel était notre ressenti après la CTSD ... du nouveau pour Nevers, en quelque sorte ...

Ce que l’on savait, c’est que le DASEN a sous le coude un poste et-demi. La marge est faible mais il pourra ajuster ses décisions soit pour fin juin, soit pour à la rentrée. Si nous avons voté contre ce projet, c’est bel et bien parce que le fait de rendre 12 postes oblige à des choix douloureux comme, par exemple celui de devoir fermer 4 écoles dans 4 villages sans parler des 2 écoles de Nevers. Il existe, dans le département, des maires qui n’ont pas envie de voir l’école de leur village fermer/fermée. Certains d’entre eux ont participé au rassemblement de 150 personnes environ, rue de la Préfecture ainsi que des collègues et des parents d’élèves

Scoop pour les écoles de Nevers : le Préfet a indiqué avoir été sollicité par le maire de Nevers pour émettre un « avis simple » sur les deux regroupements d’écoles suivants : Claude Tillier/Jean Macé et Camus Maternelle /Lund Maternelle. En creux, cela signifie que le maire va surseoir aux projets pour les 4 autres « hypothèses » en 2016. Il ne s’agit là que d’un avis que le Maire suivra ou non. Quant à la question des bâtiments potentiellement dangereux, le Préfet nous répond que la commission de sécurité sera très vigilante.

Par contre, le thème des écoles de Nevers n’était pas à l’ordre du jour. C’est un déni du rôle du CDEN qui aurait dû être consulté pour rendre un avis sur cette problématique ; trouvant cela totalement scandaleux, nous avons remis, à Mr le Préfet, un courrier conjoint dans ce sens, signé par tous les participants.

Le DASEN, et visiblement aussi le Préfet, ont une approche sensible du rural. Beaucoup d’écoles auraient pu fermer au vu de l’évolution des effectifs mais il a été tenu compte de la situation géographique ; en effet, le temps de trajet école/maison excédant une heure aller et retour est le critère retenu. Néanmoins, nous contestons le fait que la dotation académique contraigne à des fermetures que nous ne jugeons pas légitimes parce qu’elles accélèrent la disparition des services publics. Sans réitérer l’argumentaire avancé au CTSD, nous avons relayé des éléments nouveaux dont nous avons eu connaissance.

Le DASEN dit être souple dans la gestion de ses moyens car il ne s’interdit pas de fermer une classe et de la rouvrir à une autre rentrée au vu de l’évolution démographique. Nous saurons le lui rappeler ! Ce projet de carte indique, à tout le moins, des ouvertures prévues ce qui nous rassure quelque peu ...

Pendant le déroulé du CDEN , Mr Gien a reçu les délégations suivantes venant de Chateau-Chinon, Varennes-Vauzelles, Marzy, Nevers Claude Tillier, des RPI de Monceaux/Nuars/Teigny, Germigny/Tronsanges.

Le Préfet indique que les choix opérés sont réalisés de la manière suivante : « Le moins mal possible avec les moyens alloués » . Tout est dit !!! Le Directeur Académique communique ses arbitrages le mercredi 15 avril : encore quelques heures de stress ...

Karen Gauchot et Pascale Bertin

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.