www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD  / Compte-rendu de CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 janvier 2016

CAPD "promos" du 4 décembre

La CAPD traitant principalement des promotions des professeurs des écoles et des instituteurs s’est réunie vendredi 4 décembre. Le SNUipp-FSU y a lu une déclaration préalable (voir ci-contre) et posé de nombreuses questions directes remontant du terrain.

Vos représentants du personnel du SNUipp-FSU avaient avant cette CAPD "jeté un pavé dans la mare" en mettant en doute les documents de l’administration, l’informatique ne prenant visiblement pas en compte certaines règles particulières. En effet, depuis le 1er octobre 2012, pour l’avancement, les périodes de congé parental doivent être prises en compte totalement dans l’ancienneté générale de service la première année, et pour moitié la seconde année. Or, au vu des documents et des vérifications qu’on a pu faire en amont de la CAPD, cette disposition, qui concernait 6 collègues, n’avait pas été prise en compte par le logiciel. Les services de la DSDEN ont donc produit un nouveau document qui, s’il n’a pas changé les résultats généraux des promotions, a permis de mettre en exergue le travail nécessaire de vérification des élus du personnel du SNUipp-FSU 58.

Promotions des professeurs des écoles :

Passage d’échelon barème du dernier promu au grand choix nombre barème du dernier promu au choixnombre nombre de promus à l’ancienneté
du 3ème au 4ème 1
du 4ème au 5ème 26,997 5 9
du 5ème au 6ème 32,000 14 31,000 32 10
du 6ème au 7ème 37,742 15 36,000 23 14
du 7ème au 8ème 42,831 13 41,992 29 12
du 8ème au 9ème 48,500 15 49,961 22 5
du 9ème au 10ème 62,097 11 56,000 22 8
du 10ème au 11ème 68,961 11 67,966 14 4

Par ailleurs, une collègue institutrice est promue au 11ème échelon au mi-choix. A noter qu’il reste 8 instituteurs dans le département, dont 6 en activité.
2 collègues professeurs des écoles hors-classe ont été promus au 5ème échelon, 17 au 6ème échelon et 4 au 7ème échelon. Enfin, 2 directeurs d’établissement spécialisé sont promus.
Nous avons averti nos adhérents, les collègues qui nous ont envoyé une fiche de contrôle et celles et ceux dont nous avions l’adresse mél.
Vous pouvez également nous contacter (par mél ou téléphone) pour savoir si vous êtes promus.
Le rattrapage des collègues promus entre le 1er septembre et le 31 décembre 2015 devrait se faire sur la paie de janvier prochain.

Questions diverses posées par le SNUipp-FSU (en italique) :


- AVS/AESH :
La scolarisation de certains élèves handicapés est rendue difficile du fait de l’absence d’AVS ou AESH, pourtant notifiés par la MDPH.
Pouvons-nous avoir un état des lieux des collègues actuellement en attente d’AVS ou d’AESH dans leur classe ? Quand se dérouleront les prochains recrutements d’AESH et d’AVS ? A quelle date prendront-ils leurs fonctions ?
A ce jour, 94 % des accompagnements sont réalisés d’après l’administration. 21 sont en attente. Un décalage qui s’explique, d’après Mme Astier, secrétaire générale de la DSDEN, par la hausse importante du nombre de notifications (210 en 2013, 389 en 2015) et par les procédures de recrutement ("ne pas mettre n’importe qui auprès des enfants"), ainsi que la difficulté de trouver du personnel dans certains secteurs isolés.

Pouvons-nous avoir un bilan des différentes quotités de travail des personnels Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap (AESH) ?
Pouvez-vous nous indiquer le nombre de personnels sous contrat CUI et le nombre de personnels AESH ?

Les personnels en questions peuvent travailler 3 quotités différentes, à 50 %, 70 % ou 80 %. Et il y a actuellement 108 AESH dans le département (72 AVS-I, 22 AVS-M et 14 AVS-CO).

-Mouvement inter-départemental :
Quand le groupe de travail traitant de la vérification des barèmes et des demandes de bonification exceptionnelle se réunira-t-il ?
Le 26 janvier 2016.

-Mouvement intra-départemental :
Le SNUipp-FSU a demandé au Recteur à être associé au groupe de travail académique traitant des règles des mouvements départementaux.
Quand le groupe de travail départemental traitant des règles du mouvement se réunira-t-il ?
Un calendrier des CAPD et des groupes de travail pour cette année scolaire a-t-il été établi ?

Calendrier (sous réserve) :
30 mars : CAPD (mesures de carte scolaire, postes adaptés, liste d’aptitude des directeurs, congé de formation, DIF, formation psychologue, postes bloqués stagiaires)
23 mai : CAPD "mouvement", ineat/exeat, hors classe
14 juin : CAPD ajustement du mouvement
Fin août : groupe de travail ajustement du mouvement

-Professeurs des écoles stagiaires :
Combien de professeurs des écoles stagiaires sont éligibles à l’IFF ? Leur a-t-il été proposé de bénéficier des indemnités de stage et des frais de déplacement ?
13 stagiaires sont éligibles à IFF. Dans la Nièvre, il ne leur a pas été proposé de bénéficier des indemnités de stage et des frais de déplacement, conformément au décret de 2006, et que nous avons dénoncé. Pour ceux qui seraient éligibles au décret de 2006, nous contacter.

Nous avons échangé en conseil de formation au sujet des stagiaires en sur-service. La durée de la journée de classe n’est pas modulable. Le « rattrapage » des heures de classes sur des heures d’APC ou les 108h n’est pas forcement réglementaire. Pourquoi ne pourrait-on pas les indemniser en heures supplémentaires afin de régler cette situation complexe ?
Finalement, la première demande des délégués du SNUipp-FSU 58 (au conseil de formation) a donc été partiellement entendue et acceptée par l’administration : choix a été fait dans le département de les dispenser partiellement ou entièrement des heures d’APC. "Il y a le texte et l’esprit" selon Mme Astier...

-Maternelle :
Nous nous interrogeons sur le cadre légal de l’injonction faite à nos collègues de maternelle de mettre en place le « carnet de suivi » dès janvier et pour les mois de mars et juin. Le manque de formation, de temps et d’anticipation de cette demande provoque une surcharge de travail très malvenue pour nos collègues. Sur quels textes s’appuie cette injonction ?
Pour Mme Chaumereuil, IEN pré-élémentaire, "il n’y a pas injonction, mais souplesse et accompagnement". Selon elle, il fallait se lancer, même si c’est incomplet ("même deux lignes"), afin de s’approprier doucement cet outil. Si nous ne contestons pas l’intérêt d’un "modèle" proposé, nous dénonçons une précipitation de mauvais aloi dans la mesure où les textes cadrant l’évaluation sont à paraître et qu’aucun temps n’est accordé aux équipes. Ce discours pacificateur en présence du Directeur Académique est à l’opposé de celui tenu aux enseignants. Le DASEN s’est même félicité "qu’on soit, dans le département, dans l’anticipation", " à la pointe". Les collègues de maternelle, dont la charge de travail va s’en trouver alourdie, et qui ne bénéficient pas d’une formation suffisante, apprécieront sans doute un peu moins...
Pour le SNUipp-FSU 58 plusieurs problèmes se posent : il n’y a aucune légitimité à anticiper des textes officiels non parus ( !), aucune remontée ne peut donc être exigée et le modèle proposé ne doit pas s’imposer. La liberté pédagogique des équipes doit rester la règle.

-Professeurs des écoles contractuels :
Des professeurs des écoles contractuels ont été recrutés dans le département. Pouvez vous nous faire un état des lieux : critères de recrutement et missions proposées ? Nous souhaiterions également obtenir une liste des affectations.
Deux collègues "vacataires" ont été recrutées dans le département depuis le 9 novembre. Rattachées à l’école Blaise-Pascal de Nevers, elles effectuent des remplacements courts pour l’une, un mi-temps à l’école maternelle de Pougues les eaux et au CASNAV pour l’autre. Leur contrat prendra fin au 5 juillet prochain. Des visites d’accompagnement seront effectuées pour les aider. Les délégués du SNUipp-FSU 58 ont interrogé l’administration sur l’éligibilité à l’ISAE, que nous défendons, les services vérifient l’information.

-PEMF :
Depuis le dernier conseil de formation, dernière instance lors de laquelle nous avons évoqué la question des indemnités dues à des maîtres formateurs du département, aucune information ne nous est parvenue. Pouvez-vous nous indiquer ce que vous proposez pour résoudre cette situation qui perdure depuis maintenant trop longtemps ?
Le DASEN et l’IEN pré-élémentaire admettent que la situation est "délicate" et "pas satisfaisante". Nous ne leur envoyons pas dire... Nous leur avons rappelé que pour nous le dossier n’est pas clos et que nous utiliserons tous les moyens à notre disposition pour rétablir ces personnels dans leurs droits.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.