www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Politique éducative (CTPD - CDEN) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 mars 2016

Carte scolaire : une semaine pour tout régler ?

N’acceptant pas de voir la Nièvre devoir à nouveau rendre dix postes dans le premier degré à la rentrée prochaine, l’intersyndicale nivernaise large (SNUipp-FSU, CGT Educ’action, UNSA, FO, SGEN-CFDT) a déposé une alerte sociale après avoir contesté cette dotation négative.

En l’absence remarquée du DASEN, M. Gien, adjoint, et Mme Astier, secrétaire générale, ont entendu nos doléances tout en justifiant forcément la dotation avec les arguments déjà connus : "ces retraits de moyens répondent à un constat de perte d’effectifs et le P/E sera maintenu, voire légèrement croissant." Au passage, nous avons aussi déploré la pratique qui consiste à ne jamais répondre aux courriers. Pour exemple, le Recteur n’a, à ce jour, donné aucun élément de réponse à notre courrier intersyndical qui contestait le nombre de postes ôtés pour la rentrée 2016 dans la Nièvre.

Il ressort du terrain, et c’est ce sur quoi la FSU a insisté, que la réalité de la Nièvre contredit la communication médiatique qui laisserait à penser que tout est rose avec la Refondation de l’Ecole et ses créations de postes ... et quid de la scolarisation des moins de 3 ans quand les communes n’ont que faire de la jolie circulaire qui encadrait les conditions d’accueil ? Quid des écoles qui ont déjà perdu un poste l’an passé et ont à nouveau reçu la "visite" de l’ IEN ?

Et plus désagréable encore : la DSDEN attendra la dernière semaine des vacances scolaires pour communiquer les "mesures envisagées", sachant que nous n’aurons que jusqu’au 3 mars (jour du groupe de travail carte scolaire premier degré) pour collecter les arguments et vérifier les chiffres de prévisions d’effectifs. Et le CTSD devrait avoir lieu dès le 10 mars, le CDEN le 14 mars ! L’administration souhaite tout "boucler" en un peu plus d’une semaine. Il nous faudra donc être tous très réactifs...

Par conséquent, l’alerte sociale est maintenue, et un préavis de grève a été déposé, notamment pour le 14 mars, jour du CDEN, les conditions de carte scolaire n’ayant pas changé.
Relevé de conclusion de la négociation préalable du 10 février et position finale : "L’intersyndicale conteste le retrait de 10 postes dans le département. L’alerte sociale est donc maintenue afin que la Nièvre ne soit pas pénalisée et conserve ses moyens d’enseignement dans le 1er degré et que les conditions d’exercice des personnels enseignants soient préservées en prenant en compte les difficultés spécifiques du territoire." La FSU a également mis en ligne un courrier destiné aux collectivités territoriales pour les personnels non enseignants (ATSEM etc ) qui souhaiteraient faire grève le 14 mars

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.