www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Archives  / IUFM et début de carrière  / T2 première inspection 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

Dans la même rubrique

  • Première inspection, un dossier du SNUipp 58
16 décembre 2007

Première inspection, un dossier du SNUipp 58

Les enseignants des lycées et collèges sont soumis à une double notation : "pédagogique" et "administrative". Ceux des écoles n’ont qu’une notation ; la notation dite "pédagogique", les instituteurs et P.E. étant inspectés par les IEN qui proposent une note à l’Inspecteur d’Académie, notre supérieur hiérarchique direct.

Un PE sortant d’IUFM ne peut être inspecté durant sa première année d’enseignement. C’est donc au cours de cette année scolaire que vous allez être inspecté(e) pour la première fois. Pas d’affolement, vous avez déjà reçu beaucoup de visites, de maîtres formateurs, de professeurs et même d’inspecteurs lors de vos stages.

L’évaluation des enseignants est indispensable. Elle doit permettre de mieux exercer, de faire le point sur les pratiques, les objectifs, les difficultés que chacun rencontre. Elle doit permettre de progresser. Mais L’évaluation des enseignants est confiée aux corps inspectoraux, mêlant dans une même démarche des missions pouvant se révéler contradictoires : contrôle, animation, formation et évaluation.

Cette situation insatisfaisante trouve aujourd’hui ses limites et demande des évolutions et de la créativité.

Les modalités

Les enseignants, comme les autres fonctionnaires, doivent faire l’objet d’un contrôle de leurs activités. Il doit permettre d’évaluer leurs activités pédagogiques et éducatives.

Concrètement :

Toutes les visites des inspecteurs dans les écoles sont annoncées avec mention des objectifs. L’inspection individuelle comprend un entretien approfondi avec l’enseignant.

Le rapport d’inspection porte sur l’ensemble des activités de l’enseignant. Le contexte dans lequel il effectue son travail fait l’objet d’une analyse. Cet entretien peut avoir lieu hors du temps scolaire.

Le rapport d’inspection est adressé à l’enseignant dans le délai d’un mois. Signer le rapport ne signifie pas que l’on en approuve le contenu mais qu’on en a pris connaissance. Tout enseignant bénéficie du droit de réponse, il peut formuler des observations sur le rapport le concernant ; elles sont intégrées au dossier d’inspection.

Les notes pédagogiques sont harmonisées au niveau départemental Elles sont communiquées aux enseignants dans le trimestre qui suit l’inspection. En cas de baisse de note, une nouvelle inspection peut être prévue dans un délai rapproché.

Les commissions administratives paritaires compétentes sont informées des cas de baisse de notes et une nouvelle inspection peut être prévue dans un délai rapproché.

En l’état actuel de la jurisprudence (Conseil d’Etat), le refus d’inspection peut entraîner une sanction. Toutefois, il appartient à l’Administration d’attribuer une note.

Documents à afficher dans la classe :
- emploi du temps

- programmations par matière

- planning des services

- pyramide des âges

Documents disponibles :

- registre des présences

- liste des élèves avec fiches de renseignement (à amener lors des sorties)

- dossiers de suivi des élèves, évaluations

- règlement de l’école

Documents conseillés :

- cahier journal (non obligatoire)

Questions / Réponses :

Mon inspecteur ou inspectrice me demande venir signer mon rapport d’inspection est-ce normal ?

Non, le rapport d’inspection doit être adressé à l’enseignant. Celui-ci doit avoir le temps d’en prendre connaissance, de formuler des observations si nécessaire.

Je suis en désaccord avec mon rapport d’inspection, dois-je le signer ?

Signer son rapport d’inspection, ce n’est ni l’approuver ni le refuser, c’est simplement signifier qu’on en a pris connaissance. En cas de contestation, la signature doit être accompagnée de la mention “contestation ci-jointe”. Cette mention ainsi que la contestation, doivent être jointes à chaque exemplaire du rapport d’inspection.

L’IEN se présente avec le directeur pour inspecter un instituteur ou un P.E.. Ce dernier peut-il refuser la présence du directeur ?

Oui car il n’est pas prévu ce cas de figure dans les recommandations sur l’Inspection.

J’ai été inspectée en avril, je n’ai pas encore reçu le rapport. Est-ce normal ?

Non. Les textes prévoient : "le rapport d’inspection est adressé à l’enseignant dans le délai d’un mois"..." les notes sont dans toute la mesure du possible communiquées aux enseignants dans le trimestre qui suit l’inspection.

Ce que le SNUipp demande :

Le SNUipp remet on cause le système de notation d’inspection individuelle en vigueur. Il estime qu’une évolution est nécessaire pour aller vers une évaluation formative et plus collective, comme cela s’expérimente dans les Hautes-Alpes à l’initiative du SNUipp ( voir adresse du site page 4) qui dynamiserait et valoriserait le travail en équipe.

Le SNUipp propose de réfléchir à la constitution d’une structure nationale, chargée de mener, en liaison directe avec les acteurs de terrain et la recherche universitaire, des études d’évaluation du système éducatif, des méthodes de mise on oeuvre, des expériences. Ces études seraient utilement portées à la connaissance des enseignants et elles pourraient inclure la production d’outils d’évaluation mis à disposition des enseignants.

Les équipes pédagogiques pourraient alors se voir dotées d’instruments leur permettant de mener en pleine responsabilité, l’évaluation indispensable à toute pédagogie, que ce soit des élèves, des méthodes et démarches, des expériences ou des projets.

Quoi qu’il en soit, le SNUipp réaffirme la nécessité de la disparition de la note dans les barèmes car elle constitue un élément supplémentaire d’inégalité des personnels dans les écoles.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.