www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 mars 2016

D’accord avec nous ! Mais aucune promesse...

Rencontre avec Jean-Michel Baylet, Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales.
PDF - 45 ko
Mot de la fin audience ministre

Puisque le CDEN avait été annulé en raison de sa visite, il était bien logique de demander à être reçus par ce même ministre étant donnée l’importance de la présence des écoles dans le paysage nivernais et – au-delà du paysage ! - pour le tissu social, culturel, économique et tout ce qui gravite autour d’une école. Mr le Ministre a écouté avec attention les membres de la délégation à laquelle l’intersyndicale avait convié la FCPE ainsi qu’un maire et un conseiller départemental. Ces derniers ont bien exposé les problématiques de tous les maires aux prises avec la réforme territoriale et l’investissement moral et humain non « récompensé » puisqu’il ne prémunit de rien contre les fermetures. Ces derniers n’avaient d’ailleurs pas signé la Convention qui devait sauver les meubles.

Mr Baylet connaît bien la problématique de la ruralité et s’est plu à évoquer son département. De là à dire qu’il s’est engagé sur quelque chose, il y a un monde. Il a juste insisté sur la nécessité « de garder une école ouverte ». La FSU a fait des propositions (cf : document remis au ministre) de travail interministériel.

L’objectif était de faire entendre et reconnaître l’insuffisance de la dotation et de réclamer « les 10 postes qui doivent être retirés ». C’était sans compter sur l’intervention du directeur académique qui, bien dans son rôle, évoque un P/E mirifique (= taux d’encadrement pour 100 élèves) de 6,14, bien supérieur à la moyenne nationale (5,28). Le ministre avait déjà, en amont à sa venue dans la Nièvre, demandé à rencontrer la ministre de l’ Éducation Nationale. Avait-il flairé l’émoi de la population nivernaise ? En tout état de cause, nous boycottons le CDEN du 16 mars ce qui laissera le temps pour les négociations entre les deux ministères... et le temps aussi au maire de Nevers d’annoncer ses intentions !

La mobilisation a été très réussie : de nombreuses écoles étaient fermées (y compris certaines qui ne seront de toutes façons pas touchées) et le nombre de manifestants très important (entre 300 et 350) ; des parents, des enfants, des élus et des enseignants. Il est très important de continuer à maintenir la pression et de revenir dans la rue de la préfecture encore plus nombreux le mercredi 23 vers 14h30, le CDEN se réunissant à 15h30. De quoi faire du bruit ou de la musique seront utiles car les murs de la Préfecture sont très épais et les contestations assourdies par la moquette...

 

29 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.