www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 septembre 2016

Rythmes : continuité des apprentissages et fatigue des élèves

Le Comité départemental de suivi des rythmes scolaires s’est réuni lundi 12 septembre en présence du DASEN, du DASEN-adjoint, des IEN, d’un représentant de l’Etat (DDCSPP), de représentants du personnel et de la CAF.

Le rapport sur "l’efficacité pédagogique de la réforme des rythmes scolaires" a enfin été publié en juin dernier. Dans ce rapport, les affirmations ministérielles au sujet du lien mécanique, voire même presque magique, entre nouveaux rythmes scolaires et réussite des élèves se trouvaient quelque peu ébranlées. Dans la Nièvre, le bilan d’étape sur la mise en place des rythmes scolaires s’appuie sur les préavis d’inspection (avec le PEDT) et/ou les entretiens d’inspection des enseignant(e)s.

En ressortent assez logiquement les éléments transmis par les collègues aux délégués du SNUipp-FSU 58, ce qui confirme un certain nombre de points d’alerte que le SNUipp-FSU avait déjà fait valoir à travers ses enquêtes menées avec les enseignants : si l’intérêt de la matinée du mercredi permet la continuité des apprentissages, il est constaté (ce qui était nié avec véhémence il y a quelques temps...) une plus grande fatigue des élèves et l’obligation d’ajuster l’emploi du temps en fonction des jours de la semaine. Il fait aussi état du regret des collègues quant à l’absence de la coupure du mercredi, qui a entraîné une dégradation de leurs conditions de travail.

Lors de ce comité de suivi, la FOL (fédération des œuvres laïques) a alerté sur la difficile intégration des élèves en situation de handicap lors des temps périscolaires et se dit en capacité de venir en aide aux animateurs non formés à l’ASH. Le DASEN a pris note.

De même, les élus municipaux présents étaient anxieux à l’idée de devoir travailler leur PEDT avant le 31 janvier en tenant compte d’un Projet d école que nous, enseignants, devons finaliser avant... le 14 avril. Le DASEN tempère en évoquant le terme d’"actualisation" qui ne semble pas rassurer l’auditoire.

Il est beaucoup question des trois "co" : cohérence, coopération, complémentarité. A cet égard, la FSU a pris pour exemple la situation de la ville de Nevers où les "3 co " sont loin d’être opérationnels...

Une réflexion doit avoir lieu sur les temps de concertation entre enseignants et animateurs qui sont le plus souvent informels mais tout aussi chronophages.

Pour finir, la FSU interviendra en CDEN pour dénoncer le fait que 10% des communes (16 dur 153) organisent des TAP payants.

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.