www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 décembre 2007

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE FORMATION DU 6 DECEMBRE

Il faut avoir de l’imagination pour parler encore de formation des enseignants du premier degré ! Entre les formations à la carte du mercredi, les binômes de T2, la formation base élèves sur les heures d’animation pédagogique et la proposition de l’Inspecteur d’Académie de la Nièvre d’envoyer les professeurs d’école apprendre à lire aux élèves de lycée professionnel... il ne reste guère de place pour parler stage d’école ou stage d’une semaine dans un domaine précis.

Mais, coûte que coûte, parce que « quelle que soit l’intensité, il nous appartient de prendre les dispositions pour que cela fonctionne », dixit notre IA, les formations obligatoires sont dispensées.

Ainsi, 3 500 journées de stage ont été effectuées l’année dernière (nombre identique à 2005/2006). Les deux jours de stage organisés par la DAFOP annulés l’année dernière se sont tenus à la rentrée. Ainsi, conformément au dispositif adopté l’année dernière, les formations pour les entrants dans le métier sont maintenues. Plus de collègues se sont inscrits cette année sur le serveur de la DAFOP. Enfin, 54% des Titulaires première année (T1) et 49% des T2 se disent intéressés par une formation volontaire le mercredi… Voilà ! En apparence « cela fonctionne » mais la formation de tous est-elle assurée ? Le travail en équipe s’en trouve-t-il facilité (sans stage d’école) ? Les directeurs participeront-ils au travail de leur équipe qui se fera sur la 27ème heure (alors qu’ils auront déjà consacré 9 heures à base élèves) ? Les pansements mis sur la formation tiendront-ils longtemps ?

La complexification de la tâche d’enseignement demande pourtant que les collègues soient instruits des dernières découvertes de la recherche en éducation, et qu’ils aient du temps pour construire ensemble ce qu’ils vont donner aux élèves.

Concernant l’année prochaine, si les priorités nationales rejoignent certaines des préoccupations du SNUipp (la maîtrise du langage, l’accueil des enfants handicapés, les langues vivantes, l’entrée dans le métier), nous nous inquiétons de la possible mise en place de pôles ressources pour le handicap et le soutien. Il ne faudrait pas qu’il y ait là le dévoiement des missions des RASED ! Nous y veillerons.

Par ailleurs, dans l’Yonne, les enseignants bénéficient de conférences alliant interventions de chercheurs et d’universitaires. Le SNUipp propose que des formations de ce type soient envisagées dans la Nièvre.

La baisse du nombre de formations sans public désigné sera encore aggravée l’année prochaine du fait de l’augmentation du nombre de jours de stages pour les T1 et T2 Cette formation des T1 et T2 devrait être assurée sans compromettre la formation continue des autres enseignants.

Le SNUipp est aussi revenu sur l’affichage dans les documents officiels de 22 remplaçants dévolus à la formation continue alors que ce nombre n’est jamais atteint. A ce sujet, l’IA envisage d’augmenter le nombre de remplaçants l’année prochaine.

Enfin, le directeur de l’IUFM de Nevers a alerté sur une conséquence de l’intégration de l’IUFM à l’université : la mise à disposition des locaux et du matériel de l’IUFM sera désormais à négocier. Encore des « sous »à trouver pour l’Inspection Académique !

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.