www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Précaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 septembre 2017

A petits pas, il(elle)s vont nous quitter sauf si nous nous mobilisons fortement le 5 octobre

La suppression de 23 000 emplois aidés dans l’Éducation nationale a des incidences directes sur le fonctionnement des écoles avec une quasi-disparition de l’aide administrative à la direction d’école et des conséquences négatives sur l’accompagnement de tous les élèves en situation de handicap. Une décision qui est bien sûr aussi dramatique pour les bénéficiaires de contrats aidés qui se retrouvent brutalement sans emploi. Durant tout le mois de septembre et après, le SNUipp-FSU multiplie les initiatives et les mobilisations pour obtenir le réemploi des personnels concernés et la reconduction de leurs missions pour donner aux écoles les moyens de fonctionner dans de bonnes conditions. Dans la Nièvre, un rassemblement unitaire aura lieu jeudi 5 octobre à 17 heures devant la DSDEN.

Les CUI, ces contrats aidés sous-payés qui étaient censés aider les personnes au retour dans l’emploi vont purement et simplement disparaître ...
Si, pour le moment, certaines écoles "ne voient rien de concret" dans leurs établissements, c’est juste parce que les contrats aidés n’arrivent pas tous à leur terme en même temps ...

Dans les écoles, il va s’agir de l’aide à la direction - même si ceux-ci n’étaient pas monnaie courante- alors les directeurs et directrices vont retrouver et pouvoir réactiver le slogan du SNUipp-FSU de novembre 2010 : "je réponds quand j’ai le temps".

Et enfin, c’est l’accompagnement des élèves en situation de handicap qui va s’en trouver durement touché de la maternelle à la terminale. Dans la Nièvre, une centaine d’élèves (tous niveaux confondus) ayant une notification de la MDPH ne bénéficient déjà d’aucun accompagnant ; d’autres n’ont qu’une aide partielle, et parfois il y a une mutualisation des moyens. C’est pourquoi nous avons adressé un courrier au Préfet de la Nièvre et à la DSDEN.

Au niveau national, la réaction n’a pas attendu.

Au niveau local, le SNUipp-FSU 58 a convié une intersyndicale jeudi 21 septembre. Il a été décidé d’organiser un rassemblement, le jeudi 5 octobre à 17 heures, devant la direction académique.

Dans les établissements scolaires, des personnels d’animation ou de restauration seront touchés également et la pénurie dans les associations se fera cruellement sentir au point d’en menacer parfois la survie. De 459 000 en 2016, ils seront 310 000 fin 2017 et encore moitié moins fin 2018.

La résistance est donc indispensable.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.