www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Fenêtres sur Nièvre 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 février 2018

Recrutement sur liste complémentaire : une nécessité !

Nous avons décidé d’écrire à nouveau à la Directrice académique et à la Rectrice afin de leur demander de procéder au recrutement des collègues qui attendent toujours sur liste complémentaire, pour remplacer les professeurs des écoles stagiaires démissionnaires.

Au retour des vacances de Toussaint, deux collègues professeur.e.s des écoles stagiaires avaient démissionné.e.s.

Ces démissions se reproduisent tous les ans, dans les trois premiers mois de formation malgré nos alertes sur leurs conditions de travail. Ces dernières se sont multipliées par trois sur les cinqs dernières années.

Le SNUipp-FSU, comme les délégués départementaux du SNUipp-FSU 58, s’oppose à la formation telle qu’elle est proposée aujourd’hui. L’organisation d’une année (seulement) de formation en parallèle d’une année de master à valider, un mémoire à rédiger ainsi que la charge de la classe à mi-temps sont une charge de travail beaucoup trop importante pour envisager sereinement l’entrée dans le métier.

Nous rappelons que nous exigeons une remise à plat de la formation et ceci passe par :

• des prérecrutements dès la L1, rémunérés et sans contrepartie de travail,
• un concours, sous condition de Licence, placé en fin de L3 • 2 années pleines et entières de formation reconnues par un master et cadrées nationalement
• un temps de classe, pour les fonctionnaires stagiaires, ne dépassant pas un 1/3 temps et organisé progressivement (observation, pratique accompagnée et responsabilité)
• une entrée progressive dans le métier : 1ère année de titulaire à mi-temps en classe, 2ème année en formation continue.
• L’amélioration du suivi et de l’accompagnement des fonctionnaires stagiaires ainsi qu’une meilleure intégration des maîtres formateurs dans la formation initiale.

Nous avons décidé d’écrire, à nouveau, à la Directrice académique et à la Rectrice (voir courriers ci-contre) afin de demander à ce qu’elles procèdent, pour remplacer les stagiaires démissionnaires, au recrutement de futur.es collègues qui attendent toujours sur liste complémentaire.

Pourquoi demander le « remplacement » de collègues démissionnaires ?

Car remplacer deux mi-temps en classe, mobilise l’équivalent d’un temps de service d’un.e enseignant.e remplaçant.e. Ces derniers jours des collègues ne sont actuellement pas remplacé.e.s dans leurs classes, alors quelle sera la situation en janvier et février ?

Un département déficitaire


A la rentrée prochaine, ces deux démissions devraient correspondre à deux temps pleins. Mais, depuis quelques années, notre département est déficitaire. Ces deux démissions seront-elles prises en compte dans la dotation départementale des postes ?

Les conséquences de ce déficit sont également nombreuses et dramatiques pour les collègues :
• restriction des temps partiels de droits (80%) et des TP sur autorisation.
• changement de département (mutation) aux délais très longs (possibilités de permutation réduites, refus d’EXEAT)
• demandes de disponibilité sur autorisation de plus en plus limitées,
• demandes de détachement accordées au compte goutte

Pour résumer, les possibilités de mobilité et d’organisation des modalités de temps de travail, les perspectives d’évolution de carrière dans et en dehors de l’Éducation Nationale s’obscurcissent tous les jours un peu plus.

C’est pourquoi le SNUipp-FSU 58 exige le recrutement urgent sur la liste complémentaire.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.