www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD  / Promotion 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 février 2018

CAPD promos du 22 janvier : désaccords et motion

La CAPD traitant principalement des promotions des professeurs des écoles et des instituteurs s’est réunie ce lundi 22 janvier en l’absence de l’IA-DASEN. Le SNUipp-FSU 58, estimant que les règles n’avaient pas été toutes respectées, a contesté le projet d’avancement des PE à la classe normale et présenté une motion en ce sens, votée à l’unanimité des élus du personnel.

Promotions des professeurs des écoles :

Suite à la mise en place du « parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR), l’avancement se fait désormais à une cadence unique contrairement aux années précédentes où il existait 3 vitesses (grand choix, choix, ancienneté). Sauf pour l’accès à deux échelons, le 7e et le 9e, où 30% des collègues promouvables bénéficient d’une accélération de carrière d’une année, après avis de l’IA-DASEN sur proposition de l’IEN suite au rendez-vous de carrière.
Cette année est une année transitoire : les promotions des collègues aux 7ème et 9ème échelons se sont faites selon "l’ancien" barème départemental :

AGS + Note X 2 + éventuel Correctif de note

AGS (ancienneté générale de service) : jusqu’à 30 ans : 1 pt par an, 1/12 pt par mois, 1/360 pt par jour. Au-delà de 30 ans : divisée par 2
Note : PE : au 31/08 précédent (voir dispositions particulières ci-dessous).
Correctif pour retard d’inspection (au 1/09) :
3 ans : 1 point
5 ans : 2 points
8 ans et plus : 3 points

Un élément n’a semble-t-il pas été pris en compte dans le département, ce qu’a dénoncé le SNUipp-FSU 58 : selon la note de service n°2016-072 du 16 décembre 2016, la note prise en compte doit être celle attribuée entre le 1/09/2013 et le 31/08/2016. Exception faite pour les collègues qui n’ont pas été inspecté.es pendant cette période, et qui ont dû avoir un rendez-vous de carrière entre janvier et juin 2017. Les notes obtenues entre janvier et juin 2017 alors que le rendez-vous de carrière n’était pas nécessaire (note obtenue après le 1er septembre 2013) ne doivent pas être prises en compte par souci d’égalité de traitement.
Or, les élues et élus du SNUipp-FSU à la CAPD devaient pouvoir bénéficier de toutes les informations (dates et notes attribuées lors des deux dernières inspections) pour contrôler ces opérations, ce qui n’a pas été le cas malgré nos demandes en amont de cette CAPD. En l’absence de transparence et d’équité, les élus du SNUipp-FSU 58 ont présenté une motion contre le projet d’avancement, votée par ses délégués et ceux du SE-UNSA .

Passage d’échelon barème du dernier promu au "boost" nombre nombre de promus à l’ancienneté
du 4ème au 5ème 8
du 5ème au 6ème 4
du 6ème au 7ème 36,997 16 29
du 7ème au 8ème 20
du 8ème au 9ème 47,000 18 34
du 9ème au 10ème 23
du 10ème au 11ème 25

Par ailleurs, un(e) collègue instituteur (rice) a été promu(e) au 10ème échelon.
33 collègues professeurs des écoles hors-classe ont été promus : 4 au 4ème échelon, 24 au 5ème échelon, et 5 au 6ème échelon.
Enfin, 1 directrice spécialisée est promue au 9ème échelon de la classe normale et 1 directrice d’établissement spécialisé est promue au 4ème échelon de la hors-classe, et 2 au 5ème échelon de la hors-classe.

Nous avons averti nos adhérents, les collègues qui nous ont envoyé une fiche de contrôle.
Vous pouvez également nous contacter (par mél ou téléphone) pour savoir si vous êtes promu(e).

Questions diverses posées par le SNUipp-FSU :


Calendrier des instances et du mouvement 2018 :
Calendrier prévisionnel :
23 janvier : groupe de travail permutations informatisées
7 février : groupe de travail règles du mouvement
20 mars : CAPD mesures de carte scolaire, postes adaptés, avancement à la classe exceptionnelle (sous réserve)
27 mars au 6 avril : ouverture du serveur mouvement
26 avril : groupe de travail vérification des bonifications mouvement
7 mai : groupe de travail mouvement
14 mai : CAPD mouvement
18 juin : groupe de travail ajustement du mouvement
28 juin : CAPD ajustement du mouvement
27 août : groupe de travail ajustement de rentrée

PPCR/classe exceptionnelle :
55 candidatures ont été déposées au titre du premier vivier, dont 4 ne sont pas éligibles, et 4 collègues sont concernés par le deuxième vivier. L’avis des IEN est "adossé sur le référentiel de compétence, et sur le dossier constitué par le professeur des écoles". On ne connait pas encore le volume de candidatures qui seront retenues, et les critères d’éventuels départages n’ont pas encore été arrêtés.
Les huit années d’exercice des enseignants des écoles sorties du dispositif EP en 2015 sont prises en compte, tout comme celles des TR, à condition qu’ils aient exercé en continu et à temps plein en éducation prioritaire.

CAPPEI :
Cette année, l’affectation des collègues spécialisés en ASH sera identique aux années précédentes, excepté pour les postes en ULIS collège et lycée, qui n’apparaîtront plus au mouvement et seront soumis à une commission d’entretien ouverte aux collègues du premier et du second degré.

Détachement / mobilité :
Depuis quelques années, le département est déficitaire. Par conséquent, les délais pour obtenir une mutation même dans un département limitrophe sont très longs et les demandes de disponibilité, détachement et temps partiel sont régulièrement refusées. L’administration assure qu’elle sera attentive à toutes les situations, mais rappelle qu’elle a à l’esprit "la nécessité de préserver la ressource de professeurs des écoles dans le département, légèrement déficitaire".

Psychologue Éducation Nationale :
6 personnels psychologues Éducation Nationale ont été détachés, et les 8 autres ont été intégrés dans le nouveau corps des psychologues EN du département.

Profs des écoles stagiaires/début de carrière :
A ce jour, 13 procédures d’aide et d’accompagnement supplémentaires ont été mises en place sur les 48 stagiaires (27 %). Ce qui ne constitue pas "une alerte" selon Mme Chaumereuil, mais reflète la nécessité chez certain.e.s de bénéficier de davantage de visites que les 3 réglementaires. A noter que depuis le début de l’année 2 stagiaires ont démissionné et 1 a été licencié.
Les titulaires première année (T1) bénéficient de 3 visites d’aide, les T2 de 2 et les T3 seulement si besoin. Chacun peut également en demander davantage si nécessaire.
Pour le SNUipp-FSU 58, il est évident que le nombre de visites est totalement insuffisant pour permettre une formation sereine et efficace. C’est un facteur de stress et car l’"erreur" ne parait parfois pas permise pour la-le collègue en formation. Les visites sont considérées assez régulièrement comme des " inspections " car il y a trop peu d’étapes formative pour améliorer sa pratique (visite conseil intermédiaire par exemple). Qui peut penser sincèrement que l’organisation sur 3 visites est digne d’une "formation" ? En tout cas, pas nous !
Cette année de stage est beaucoup trop lourde en contenu et en responsabilité et n’offre pas un cadre serein à la construction de gestes professionnels que notre métier requiert. C’est donc une année stressante et fatigante pour les collègues stagiaires. Sans oublier nos mandats avec un concours en licence et deux ans de formation ne dépassant pas le tiers temps (observation, pratique accompagnée, responsabilité). Nous avons alerté l’administration sur la multiplication des procédures d’aides. Si la 4ème visite est nécessaire au parcours de formation (un des arguments du déclenchement de la procédure d’aide), alors elle doit être inscrite dans le parcours de formation et non vécue comme une sanction. Concernant leurs indemnités de déplacement (décret de 2006), l’administration botte une nouvelle fois en touche, attendant des consignes du rectorat.

Enseignant.e.s référent.e.s :
Suite aux actions du SNUipp-FSU, les enseignant.e.s référent.e.s percevront chaque année la nouvelle indemnité de 2 500€. Cette année, les versements commenceront en février ou en mars, avec effet rétroactif depuis septembre 2017.

LSU :
Rien de nouveau pour ce véritable serpent de mer... Le département est (toujours !) dans l’attente de "la fin des expérimentations" pour savoir quand (si ?) le livret sera accessible pour les familles en version numérique.

Autorisations d’absence :
Mme Astier, secrétaire générale, a présenté l’annexe de la nouvelle circulaire ministérielle de mars 2017 régissant les autorisations d’absence. Dorénavant, les rendez-vous médicaux "non obligatoires", c’est-à-dire autres que ceux liés à la grossesse ou définis par l’assurance maladie, seront accordés... sans traitement. Ajouté à la journée de carence, voilà une année qui commence dans la bienveillance pour les collègues...

 

3 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.