www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Politique éducative (CTPD - CDEN) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 mars 2018

Carte scolaire : des conditions "confortables" ?

Le CTSD s’est donc déroulé ce vendredi en présence de Madame la Directrice Académique. Les échanges ont été nombreux puisque la séance a duré 5 heures... La FSU dans sa déclaration préalable (ci-contre), a dénoncé la politique ministérielle qui demande de dédoubler des CP en REP sans donner les moyens ad hoc.

CTSD du 9 février 2018 : des conditions « confortables » ?
Ces mots de la DASEN en ouverture du CTSD ont donné le ton du discours de l’administration ! C’est bien connu, la Nièvre est un département privilégié, ce que chacun des collègues vérifie chaque jour dans sa classe ou dans son établissement...

Avec potentiellement 14 ouvertures pour 18 fermetures et 4 postes à rendre pour la Nièvre, nous pouvions penser que les jeux étaient faits. Or le travail effectué en amont par les représentants de la FSU porte ses fruits puisque l’administration pourrait revoir certaines mesures et nous en sommes satisfait.e.s.

A titre d’exemples, la situation de l’école de Brinon-sur-Beuvron dont le projet prévoit d’envoyer les CE1 CE2 CM1 CM2 à Varzy, pourrait être revue du fait de l’argument du temps de transport avancé par les délégués de la FSU eu égard aux hameaux concernés. Autres situations qui pourraient évoluer : Luzy, Fourchambault, Jules Ferry maternelle. Pour les autres situations, malgré nos interventions, la DASEN campe sur ses positions. Bien évidemment, nous reviendrons sur ces mesures lors du CDEN.

Grâce aux arguments énoncés par la FSU, l’administration pourrait ne pas réduire les décharges de direction de deux écoles : RPI Livry-Saint Pierre le Moutier (sur 3 sites) et l’école de Loire à Nevers (spécificité de cette école).

S’agissant de la fermeture de deux postes G, à la FSU nous réaffirmons qu’on se prive d’une richesse en terme de prévention. La DSDEN répond que ces postes étaient vacants depuis longtemps. Nous ajoutons que sans départ en formation, les postes resteront forcément vacants. La politique antérieure sur les réseaux ne donnait pas non plus de lisibilité à long terme pour les collègues qui auraient voulu s’engager dans cette voie.

Les CP à 12 : la FSU a dénoncé l’absence de dotation spécifique pour couvrir les besoins en terme de dédoublement de classe. La DASEN a ajouté que ces 8 ouvertures seraient profilées ce à quoi nous nous opposons fermement. Ces postes n’étant pas spécialisés, tout enseignant pourrait postuler.

Certes la Nièvre a perdu des élèves mais nous assistons à une augmentation des difficultés sociales et scolaires notamment dans des lieux qui devraient relever de l’Education Prioritaire et qui se retrouvent en concurrence au niveau de l’attribution des postes. La FSU, a comme l’ensemble des organisations syndicales voté contre ce projet de carte scolaire.

Pour le résumé concernant le second degré :

 

2 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.