www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Précaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 octobre 2008

150,00 € par personne

I.A. recherche tuteurs désespérément

Le Préfet de Région a demandé aux I.A. de trouver des enseignants volontaires qui, pour une douzaine d’euros par mois réaliseraient la formation des E.V.S. du département.

Nous avons déjà été mis devant le fait accompli ...

quand il a fallu expliquer aux E.V.S., sur le terrain, la nature de leurs tâches. Les E.V.S. réclament une formation adaptée à leur mission d’accompagnement des enfants handicapés et un statut d’agent titulaire de la fonction publique ; ils revendiquent des perspectives d’avenir et un salaire décent.

En lieu et place, on nous propose "d’aider la personne à formuler un projet professionnel".

Après avoir été agent recruteur, nous revoici déguisés en agents de l ’A.N.P.E. et destinés à marcher sur des plate-bandes qui ne sont pas les nôtres.

Nul ne peut s’improviser porteur d’un projet professionnel. Il s’agit d’un métier confié logiquement à des agents de l’Etat qui ont formation et expérience en la matière.

C’est un leurre que de nous faire croire que nous aurons les compétences suffisantes à la suite d’une pseudo-formation d’une journée ; ceci est révélateur en revanche, des objectifs de ce gouvernement qui n’a d’autres buts que la recherche d’économies ... à n’importe quel prix !

Cela traduit aussi le mépris à l’encontre de tous les personnels, l’absence de concertation qui sont la marque de fabrique de Xavier Darcos, entre autres, depuis son arrivée au gouvernement.

2 Messages de forum

  • 150,00 € par personne

    12 octobre 2008 06:17, par Crépuscule

    Si l’école créait un peu moins de spécificités, elle serait plus simple et ne mettrait plus à la marge !

    Il y en a qui sont "formés" par le coeur et à ce stade, (EVS, AVS, profs, parents, etc) ne sont pas forcément "précaires", il y en a qui sont "formés" seulement qu’au programme et il me semble que l’on a oublié d’y mettre le coeur.

    "Votre emploi sera reconnu que à condition que si, que sous réserve de ça, etc". "Vous aurez le droit de travailler, que à condition que si, que sous réverve de ça, etc"

    Lorsque le désintérêt règne à propos des élèves en situation de handicap (ou des plus faibles, des plus fragiles) pour qu’ils soient à l’école de la République parmi tout élève et leurs parents avec, tout le reste suit bien évidemment, faut pas croire.

    "Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre coeur n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, où que ce soit dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire." Ernesto Che Guevara - 1928-1967

  • EVS_TUTORAT,quelle position ?

    5 décembre 2008 20:16

    d’accord avec vous, un enseignant n’ est pas un spécialiste de l’ accompagnement . Mais quelle est la position du snuipp ? d’après le mail du 3 décembre,(avec la lettre "type") ,il semble qu’ on demande aux personnels de ne pas assurer cette mission .

    Que conseillez-vous aux EVS qui souhaite faire valoir un projet de formation ?

    C’est la troisième année que nous attendons une formation ;celle annoncée (cf. table ronde du 19/06) devait porter sur 20 js pour une "adaptation au poste"(on est prié de ne pas rire !)

    Aux dernières nouvelles , il s’agirait plutôt d’ une dizaine d’heures dont pourrons bénéficier environ 30 % des EVS Bourguignons 10H de formation après 3 ans (et encore c’est pas acquis !) en voilà un beau tremplin vers l’ emploi .

    Il y a l’ accompagnement vers l’ emploi, en option : Belle mesure aussi ! couteuse, inutile (parce que pas d’emploi !) et qui peut être obtenue gratuitement dans toutes les bonnes ALE .

    par conséquent, malgré ses obligations en la matière, notre employeur (Education Nationale, faut-il le rappeler ?) est incapable de nous proposer les formations qui devaient nous permettre de sortir du chômage .

    les mesures annoncées successivement (conventions, notes interministériels, textes parus au BO...) sont des belles promesses qui ne sont suivis d’aucun effet, les issues qu ’on nous propose sont comme au théâtre, en trompe l’ oeil : c’est une farce et c’est nous les dindons !

    Je souhaite que les instances syndicales nationales dénoncent ce dénis de justice, qui a trop longtemps duré, devant une tribunal administratif .

 

21 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.