www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 mai 2020

AESH : Réouverture des écoles - Foire Aux Questions du SNUipp-FSU 58

Voilà donc trois semaines que le président a annoncé la réouverture des écoles. Trois semaines pendant lesquelles il a fallu patienter, écouter le ministre Blanquer donner des « pistes », patienter, entendre le premier ministre démentir le ministre, patienter, attendre le protocole sanitaire qui aurait dû être prêt le 1er mai, patienter, puis attendre finalement le 4 mai… Avec beaucoup d’inquiétudes légitimes mais aussi avec beaucoup de colère.

Le SNUipp-FSU 58 vous propose des réponses aux questions que vous vous posez. N’hésitez à nous contacter au 03-86-36-94-46 ou par mail snu58@snuipp.fr

PDF - 185.9 ko
courrier_blanquer_situation_de_handicap

Aurons-nous des masques et du gel... ?

Vous serez dotés de masques et il y aura du gel hydro-alcoolique fournis par l’école ou l’établissement au même titre que pour les autres personnels des établissements.

Mais le mieux, c’est de se laver très souvent les mains avec du savon. Vous serez formés aux gestes barrières et vous participerez aux réunions et concertations : l’infirmier-infirmière scolaire doit donner une formation pour toutes les équipes dès le 11 mai.

Si les élèves que nous accompagnons ne sont pas là, que faisons-nous ?

Votre service pourra être organisé selon les principes suivants :

- les AESH reprennent leur service habituel auprès des élèves qu’ils suivaient avant le confinement

- les AESH qui n’ont pas d’élèves à suivre restent à disposition de l’établissement pour accompagner d’autres élèves en situation de handicap de l’établissement pour lesquels l’AESH n’aurait pas pu revenir étant personne fragile.

- Si, en raison de l’absence de l’AESH, un élève à accompagner ne peut pas l’être, les AESH mis à disposition peuvent être positionnés auprès de celui-ci.

Si je veux garder pour mes enfants et que leurs écoles n ’ouvrent pas, puis-je rester à domicile pour les garder ? Et quelles sont les conséquences sur mon salaire, mon contrat ?

Il faut écrire un courrier/courriel à la DASEN et au service de gestion des personnels, pour demander une autorisation spéciale d’absence (pour le mois de mai, à partir du 2 juin il y aura du changement). Il faut bien expliquer que le motif de la demande d’autorisation spéciale d’absence c’est la garde d’enfant.

Si la rentrée de mes enfants se fait plus tard que la mienne, puis-je rester à domicile pour les garder et reprendre après ?

Il faut écrire un courrier à la DASEN et au service de gestion des personnels, pour demander une autorisation spéciale d’absence. Il faut bien expliquer que le motif de la demande d’autorisation spéciale d’absence c’est la garde d’enfant et indiquer la durée.

Si mon élève notifié est absent et qu’ on veut m ’envoyer sur un accompagnement d’un autre élève dans une autre école, puis-je refuser ?

Pour cela, il faut faire partie d’un PIAL. Si c’est la cas, oui vous pouvez être appelés pour vous rendre dans une autre école ou établissement du PIAL. Non si vous faîtes partie d’un PIAL : cela fait partie du contrat que vous avez signé. Sinon, vous restez au sein de votre établissement/école.

J’ai une peur bleue de ce virus et je ne veux pas reprendre, que se passe-t-il pour mon contrat et salaire ?

Vous vous tournez vers votre médecin, pour vous faire arrêter. Normalement, il n’y aura pas de jour de carence. C’est un arrêt maladie, les conditions pour le salaire sont les mêmes qu’en temps normal.

Si mon établissement reste fermé, que dois-je faire ?

Vous prenez contact avec votre service de gestion. Et vous travaillez à distance pour faire le lien avec l’équipe enseignante et avec l’élève.

Comment faire pour respecter les distanciations car je suis amené(e) à changer mon élève ou prodiguer des soins ?

Prendre contact avec l’enseignant référent pour en parler avec lui. Prendre contact avec le service de gestion des AESH pour expliquer votre crainte et connaître le protocole à appliquer pour avoir les bons gestes professionnels dans le respect du protocole sanitaire. En parler avec l’équipe pédagogique. Il faudra informer la famille que vous allez devoir faire des gestes de contact avec l’élève. Et surtout assurer une vigilance dans le port de son masque et s’assurer d’un lavage régulier de ses mains.

Comment faire pour gérer une crise sans contact ? Je dois avoir une présence accrue auprès de l’élève qui ne peut se faire que par contact ?

Prendre contact avec l’enseignant référent pour en parler avec lui. Prendre contact avec le service de gestion des AESH pour expliquer votre crainte et connaître le protocole à appliquer pour avoir les bons gestes professionnels dans le respect du protocole sanitaire. En parler avec l’équipe pédagogique. Il faudra informer la famille que vous allez devoir faire des gestes de contact avec l’élève. Et surtout assurer une vigilance dans le port de son masque et s’assure d’un lavage régulier de ses mains.

Cette crise sanitaire ne met-elle pas mon contrat en cause, y aura-t-il des impacts sur mon salaire ? Si oui dans quels cas ?

Comme pour la période précédente, le salaire ne devrait pas être touché car vous êtes soit en arrêt, soit en présentiel, soit en télétravail.

Pour personne vulnérable ou ayant une personne vulnérable à mon domicile, je fais un certificat médical plus ASA mais jusqu’à quelle date ceci reste valable ?

Quand on est personne vulnérable, pas de demande d’ASA = Autorisation Spéciale d’Absence. Les AESH qui ont une vulnérabilité de santé au regard du virus Covid-19 ou qui vivent avec une personne ayant cette vulnérabilité ne doivent pas être présents aux mois de mai et juin. Vous fournissez au service de gestion AESH un certificat médical attestant de votre vulnérabilité et vous informez le directeur d’école ou chef d’établissement. Le salaire est maintenu. Vous êtes cependant tenus de travailler à distance en suivant les consignes des directeurs d’école ou du chef d’établissement.

Certaines ont des personnes à risques mais veulent reprendre par crainte de voir apparaître des sanctions sur leur salaire ou remettre en cause leur contrat...

Les AESH qui vivent avec une personne ayant cette vulnérabilité ne doivent pas être présents aux mois de mai et juin. Vous fournissez au service de gestion AESH un certificat médical attestant de la vulnérabilité de la personne à domicile et vous informez le directeur d’école ou chef d’établissement. Le salaire est maintenu. Vous êtes cependant tenus de travailler à distance en suivant les consignes des directeurs d’école ou du chef d’établissement.

Les AESH, tout comme les enseignants, si vous n’êtes pas en arrêt maladie, vous reprenez vos fonctions le 11 mai (=journées de pré-rentrée) suivant les modalités définies avec le directeur de l’école ou le chef d’établissement. Il faut prendre contact avec vos collègues si vous n’avez pas de nouvelles.

JPG - 43 ko
aesh-faire du travail

 

37 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.