www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : IUFM, ESPE et début de carrière 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 mars 2010

Formation : réunion d’information à l’IUFM vendredi 12 mars

Le SNUipp vient d’être destinataire de la version définitive de la « note de cadrage relative au dispositif d’accueil, d’accompagnement et de formation des fonctionnaires stagiaires enseignants des premier et second degré et des personnels d’éducation » (cf document joint). Le SNUipp organise une réunion d’information syndicale vendredi 12 mars à ce sujet.

Les lauréats des concours 2010 devront pouvoir faire classe jusqu’aux vacances de la Toussaint en présence d’enseignants expérimentés, c’est à dire un PEMF (professeur des écoles maître formateur) ou un MAT (maître d’accueil temporaire). Une période d’immersion est mise en place pendant laquelle les lauréats stagiaires seront affectés en brigade de remplacement et « stabilisés » dans une école jusqu’à la Toussaint. Cela signifie qu’ils se trouveront en « surnombre » dans une école et affectés après les vacances de la Toussaint sur congés longs. Ainsi, comme nous le souhaitions, il ne s’agira pas de leur réserver des postes, ce qui aurait eu pour conséquence de bloquer le mouvement départemental. La possibilité d’affecter en « surnombre » sur la brigade est transitoire car liée à la situation de surnombre budgétaire que connaîtra le 1er degré à la rentrée. Comment cela se passera-t-il à la rentrée 2011 ?
« Les stagiaires seront affectés en brigade de remplacement et dans la plupart des cas en surnombre dans les écoles. Ainsi, ils pourront progressivement découvrir la classe et prendre en charge des séquences d’enseignement avec l’enseignant maître formateur (EMF). Par rapport au dispositif initial, nous avons obtenu que les stagiaires ne soient pas seuls en responsabilité, c’est un moindre mal ! », souligne Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUipp. « Ce dispositif qui tente de pallier l’absence de préparation de la formation continuée est la conséquence des décrets publiés au mois de juillet. C’est un peu fort qu’à six mois de la rentrée 2010, on soit en train de régler les problèmes de formation des stagiaires ! C’est pourquoi nous demandons la remise à plat de la réforme, ce qui ne nous empêche pas d’obtenir des améliorations pour nos jeunes collègues », conclut-il.

Une réunion d’information syndicale en visio-conférence

En Bourgogne, le SNUipp a demandé une audience auprès du rectorat à propos de la formation des professeurs stagiaires et des étudiants. Celle-ci aura lieu à le 15 mars. Afin de préparer cette audience, le SNUipp organise une visio-conférence entre les quatre départements de l’Académie dans le cadre d’une réunion syndicale ouverte à tous les PEMF, conseillers pédagogiques et DEA (directeur d’école d’application).
Il s’agit d’une part de présenter la réforme (comment elle se traduit dans l’académie pour la formation des futurs PE, master porté par l’IUFM) et la circulaire sur l’affectation et la formation "continuée" des fonctionnaires stagiaires.
Il s’agit aussi d’échanger sur le rôle des PEMF et des DEA dans la formation initiale et continuée, d’établir des orientations qui pourraient être présentées dans les conseils mais aussi et surtout auprès du rectorat (en terme notamment de décharge).
Cette visio-conférence aura lieu vendredi 12 mars à 17h30 à l’IUFM.

2 Messages de forum

  • je lis ... améliorations pour nos jeunes collègues ... Mais dès au départ le système est bancal, par principe les améliorations le seront également et provisoires qui plus est. Je ne trouve rien à redire sur le stage de pratique accompagnée jusqu’à la Toussaint mais que dire de mettre à 100% du temps des jeunes sur le terrain sans formation !... eEn tant que PEMF je ne peux que dire non, non et non. Autre problème et de taille : pour quoi ne pas avoir compris que plus le niveau d’entrée en formation est élevé moins la formation est présente. Dans toute formation professionnelle ce qui compte ce n’est pas le niveau d’entrée mais le niveau de sortie. Alors ... Autrement dit ce qui compte ce n’est pas que mon médecin ait un dea en grammaire ou en linguistique mais qu’il ait son diplôme de médecin. Il ne faut pas confondre le parcours culturel et la formation professionnelle. Philippe Ripoche
    • Bonjour, Quand Gilles Moindrot (car c’est une citation, ceci n’engageant que l’auteur) parle d’"amélioration", je pense qu’il fait allusion uniquement au fait que les stagiaires ne seront pas seuls en responsabilité dans une classe dès la rentrée. Comme tu le fais d’ailleurs. De plus, nous exprimons également dans cet article nos craintes pour l’année prochaine et les années suivantes. Sur le reste, comme nous n’avons cessé de le faire depuis que cette réforme est envisagée, nous ne pouvons que partager ton avis et ton analyse. Christophe Bolle
 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.