www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD  / Mouvement départemental 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 juin 2010

CAPD du 3 juin : mouvement, exeat, hors-classe, etc...

La CAPD "du mouvement" s’est tenue ce jeudi 3 juin matin. Hormis les résultats du mouvement, les exeat, l’accès à la hors-classe et l’intégration dans le corps des professeurs des écoles étaient à l’ordre du jour. Comme lors de la dernière CAPD du 2 avril, en l’absence de M. L’Inspecteur d’Académie, Mme Verhulst-Chevalot, secrétaire générale, a présidé la séance.

* Mouvement départemental :

Le projet de mouvement a été entériné. 229 collègues ont été nommés, 94 sont sans affectation, 74 sont maintenus sur leur poste. A noter que, comme il reste très peu de postes vacants (le département étant excédentaire), tout le monde ne sera pas affecté à l’ajustement du 30 juin. Pour certains, il faudra sans doute attendre l’ajustement de fin août et le départ de quelques collègues par le biais des exeat pour obtenir une affectation.
Comme lors du groupe de travail, les délégués du SNUipp ont défendu les demandes exceptionnelles de certains collègues. L’Inspecteur d’Académie a accepté de revoir la situation de deux d’entre elles.
Les élus du SNUipp ont également évoqué la situation de collègues qui occupent actuellement un poste à titre définitif et qui ne peuvent obtenir un poste à titre provisoire, notamment en ASH. En effet, seuls ceux qui, par courrier, s’engageaient "clairement" dans une future formation CAPA-SH pouvaient obtenir exceptionnellement ces postes. Malheureusement, l’information n’était sans doute pas connue de tous et cela n’est pas possible pour celles ou ceux qui voudraient simplement "voir" avant de prendre un engagement qui n’est pas bénin.
13 collègues sont nommés par le biais des vœux géographiques, c’est 9 de moins que l’an dernier. Nous sommes à nouveau intervenus pour demander que les participants au mouvement ne soient plus tenus de postuler sur toutes les zones, ce qui éviterait quelques cas douloureux. A noter également que les points de rapprochement de conjoint ne sont pas pris en compte pour ces vœux, ce qui n’est pas logique pour les collègues qui demandent toute une zone qui leur permettrait de se rapprocher de leur conjoint. L’administration va réfléchir à une solution pour l’année prochaine.
Par ailleurs, nous sommes intervenus pour demander que le libellé de certains postes soit clarifié. Même s’il est toujours précisé qu’il faut se renseigner avant de postuler, difficile pour des collègues non avertis de s’y retrouver avec les postes d’adjoint dans les écoles primaires (un poste d’adj. élem peut être en fait un poste maternelle par exemple). Nous avons proposé que ces postes apparaissent comme "adj. prim". Il semblerait que cela ne soit pas possible "techniquement".
Enfin, les collègues nommés sur les postes de TRS connaitront, comme certains des collègues sans poste, leur affectation lors de l’ajustement du 30 juin. Ils seront prioritaires sur les postes fractionnés (d’autres postes fractionnés seront attribués aux collègues sans poste). Sans surprise, l’administration a refusé de mettre en place une véritable seconde phase avec saisie des vœux.
Comment les postes seront-ils alors attribués lors de l’ajustement ? Nous avons demandé que les conditions de nomination soient clarifiées : il sera tenu compte de leurs vœux au mouvement principal et de leur barème. Quid de la "continuité pédagogique" pour celles ou ceux qui occupent déjà un poste fractionné ? Ils pourront faire un courrier à leur IEN et le groupe de travail tranchera.
Le SNUipp, comme l’an dernier, publiera la liste des postes vacants et des services constitués le 11 juin, et proposera aux collègues de remplir une nouvelle fiche de vœux. Nous interviendrons lors du groupe de travail "ajustement" du 30 juin pour que les demandes des candidats soient prises en compte. C’est par ce biais que l’an dernier la grande majorité des collègues avaient obtenu un poste souhaité.

Les postes vacants :
direction élém Jules Ferry Nevers, direction élem Mouesse Nevers, direction élem C. Tillier Clamecy, direction élem le bel air Saint-Pierre-le-Moûtier, direction spé IME Urzy, direction spé IME Seguin Mesves, adj spécialisé IME Cosne, adj spécialisé IME Seguin Mesves (2 postes), adj spécialisé IME Guipy (2 postes), adj spécialisé SEGPA Varzy, TRS Clamecy val de Loire (2 postes).

Calendrier :
Jeudi 10 juin : groupe de travail "services". Envoyez-nous vos propositions pour constituer des postes en assemblant les décharges de direction, les compléments de temps partiel...
Vendredi 11 juin : publication par le SNUipp 58 de la liste des services et des postes vacants et d’une nouvelle fiche de vœux
Mercredi 30 juin : groupe de travail "ajustement"
Fin août : groupe de travail "ajustement de rentrée"

*

Exeat/ineat :

Comme l’an dernier, le département est excédentaire. 47 collègues ont demandé à quitter le département (en tout 69 demandes en comptant ceux qui ont postulé sur plusieurs départements). L’IA refuse pour le moment d’ accorder un exeat aux 18 PE2 qui ont formulé une demande. L’inspecteur d’académie accorde d’ores et déjà 28 exeat.
6 collègues ont demandé à intégrer la Nièvre. Pour le moment, deux échanges devraient se faire avec l’Allier et la Saône-et-Loire et un troisième est en attente avec la Côte d’Or.
Nous interrogeons l’ensemble des départements sollicités pour savoir si des ineat sont envisageables.

*

Avancement à la Hors classe des PE :

Depuis l’an dernier, le ministère a décidé d’augmenter le ratio promu-promouvables : il y a 12 promus dans la Nièvre, comme l’an passé. Les trois collègues "retraitables" et "promouvables" vont être contactés par l’administration pour voir s’ils renoncent à leur retraite. Par ailleurs, l’IA a accordé 1 point à tous les directeurs, comme le Ministère lui en laisse la possibilité.

*

Liste d’aptitude pour l’intégration dans le corps des PE :

4 possibilités, 5 demandes. Les élus du SNUipp ont demandé que notre département demande une possibilité supplémentaire dans la mesure où certains départements n’utilisent pas tout leur contingent, faute de candidats en nombre suffisant (comme c’était le cas chez nous l’an dernier). L’administration va se renseigner auprès du ministère. Il reste maintenant une quinzaine d’instituteurs dans le département.

*

Questions diverses :

Temps partiels :
L’IA refuse toujours d’accorder le temps partiel à 80 %.

Formation :
Un conseil de formation aura lieu (enfin !) le 25 juin prochain et traitera de la formation des 8 futurs fonctionnaires stagiaires. Des postes à l’année dans des écoles "suffisamment importantes" leur seront réservés. Des stages, compte tenu du nombre de remplaçants important en début d’année, seront organisés au premier trimestre prochain dans certaines écoles "à projet particulier".
Par ailleurs, la formation des T1 et des T2 interrompue en cours d’année scolaire pour des raisons financières reprendra "peut-être" en janvier prochain.
Enfin, l’IUFM de Dijon n’assurera pas de formation E l’année prochaine. Par conséquent, les deux collègues de notre département retenus ne pourront bénéficier d’une formation dans un autre centre, là encore faute de moyens suffisants. L’administration proposera un accompagnement pour qu’ils puissent préparer l’examen en candidat libre.

Rythmes scolaires :
Les écoles de Nevers Mouesse et Brossolette travaillent actuellement sur un projet de modification des rythmes de la semaine scolaire. Si cela aboutit, nous avons regretté que les collègues qui ont postulé au mouvement sur ces écoles n’en aient pas été informés au préalable.

Dès le 19 mai, puis après le groupe de travail du 21 mai qui avait apporté quelques modifications, nous avons envoyé aux écoles et à notre liste de diffusion les résultats provisoires. La publication des barèmes constitue la seule possibilité pour les collègues de vérifier si aucune erreur ne s’est produite.
Nous avons également envoyé ce jeudi 3 juin les résultats définitifs du mouvement à notre liste de diffusion. Par contre, suivant en cela les recommandations de la CNIL et pour préserver la vie privée, nous ne publions pas les résultats nominatifs sur notre site. Nous contacter pour plus de renseignements.

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.