www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Formation 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 juin 2010

Formation mise à mal

Lors du conseil de formation du 25 juin, plusieurs sujets ont été abordés :
-le bilan des formations des 2ème et 3ème trimestre
-la présentation de la formation continue pour l’année 2010-2011
-la formation des professeurs stagiaires

Formation des 2éme et 3ème trimestre :

De nombreuses journées de stage ont eu lieu : 20 jours pour l’ASH, 2 semaines pour les directeurs nommés en juin, stages écoles, 23 modules le mercredi... Cependant le bilan a été plus négatif cette année que les années précédentes, avec :
- le report de la conférence de Michel Fayol au 15 septembre
- l’annulation du dernier stage T1
- l’annulation de 3 groupes du dernier stage T2. Ces deux annulations de stages portent préjudice aux entrants dans le métier mais aussi à l’IUFM en tant que « prestataire de service ».
De plus, n’ayant plus de crédit pour le reste de l’année 2010, les futurs T1 ne pourront pas bénéficier de formation sur ce début d’année scolaire.

Formation continue 2010-2011 :

1- Animations pédagogiques 12 heures et modules de 6 heures :
Les mercredis seront très occupés l’année prochaine voire, dans le futur, les samedis matins pour les écoles accueillant des élèves le mercredi matin.
Voici le copieux menu de vos mercredis :

- Les circonscriptions proposeront des animations pédagogiques (12 heures) axées sur les mathématiques, la maîtrise la langue, l’histoire des arts, l’attestation aux premiers secours, l’éducation à la route et le B2i.

- Il faut ajouter les modules de 6h et/ou les conférences. Un large choix de modules sera proposé : 39 cette année contre 23 l’an passé et 6 conférences avec : V. Boiron, C. Joigneaux, A. Tricot, D. Bucheton, F. Boule et un autre conférencier sur le thème de la maternelle. La DAAEFOP a prévu une enveloppe budgétaire pour permettre aux formateurs de participer aux conférences de la Nièvre mais aussi à celles des autres départements bourguignons.

- Le mercredi 24 novembre sera consacré à la maternelle et ouvert à tous.

- Et pour ceux qui ont du temps à offrir à l’administration (27h), le stage langue vivante de 45 heures peut s’ajouter à cette longue liste. Nous avons proposé de le rémunérer en heures supplémentaires, ce qui a été refusé ! Espérons que les collègues qui accepteront seront récompensés autrement...

2- Les stages sur le temps de classe :

Dans le plan de formation 2010-2011, perdurent des stages connus les années précédentes, disparaissent les stages R3 remplacés par des stagiaires PE2 et apparaissent des stages remplacés par des étudiants.

- Les T1 devraient bénéficier de 24 heures de formation à l’IUFM si l’inspection et l’IUFM arrivent à harmoniser les financements au plan académique. Cette formation ne pourra pas être dispensée avant janvier 2011.

- Les T2 auront une formation dispensée par les conseillers pédagogiques. Ces deux temps de formation sont inférieurs au temps institutionnel qui leur est dû !

- Stages en lien avec le plan école numérique rurale. Nous avons demandé à ce que cette formation et ces dotations soient étendues aux écoles urbaines.

- Les stages écoles sont remis au goût du jour lors du premier trimestre.

- Stages pour les personnels nouvellement nommés en ASH et ne possédant pas de certification.

- Les personnels accueillant un élève handicapé pourront s’inscrire à 1 stage durant lequel ils travailleront avec leur AVS. Attention si vous êtes intéressé(e), pensez à vous inscrire, ce n’est plus un stage à public désigné comme les années précédentes.

- Les stages 2 fois 2 semaines :
L’année prochaine, du fait de la réforme de la formation et de la disparition des PE2, les stages de 3 semaines dispensés par l’IUFM disparaissent. Ils étaient au nombre de 8 en 2009-2010. L’inspection académique n’est en mesure de proposer seulement 2 stages de 2 fois 2 semaines. Les enseignants qui souhaiteront participer se verront remplacer par des étudiants en Master 2ème année (M2) 2 semaines avant les vacances de février et 2 semaines après. Ces étudiants seront sous contrat et rémunérés par l’inspection. Nous n’avons encore aucune certitude sur le nombre d’étudiants qui voudront effectuer un tel stage. Nombre qui déterminera le nombre de places à ces stages de formation continue.
Voici les thèmes des 2 stages :

- 1er stage : cycle 1 et 2 : l’entrée dans l’écrit et l’acquisition du lexique en semaines 1 et 2 puis les arts et l’EPS en semaines 3 et 4

- 2ème stage : cycle 2 et 3 : l’interdisciplinarité et l’histoire des arts en semaines 1 et 2 puis les mathématiques et sciences en semaines 3 et 4.

Remarque :
Le rôle et la mission des maîtres formateurs se voient renforcés dans le suivi des stagiaires et le tutorat des étudiants mais leur temps de décharge est passé de 6h semaine contre 9h semaine cette année scolaire ! De plus, les MF passent sous la tutelle des inspections académiques. Avant leurs missions étaient définies dans le cadre de l’Université, aujourd’hui, l’inspection académique n’a pas encore redéfini ces missions ; nous sommes dans l’attente.

Formation des stagiaires :

Il faut différencier les étudiants M1 et M2 qui dépendent de l’université (l’IUFM) et les fonctionnaires stagiaires (ancien PE2) qui dépendent entièrement de l’inspection académique. Les fonctionnaires stagiaires seront les personnes reçues au concours en juillet 2010.

Voici l’année concoctée dans la Nièvre pour ces stagiaires :

- Ces stagiaires seront « invités » à Autun le lundi 30 août en compagnie des stagiaires de Saône et Loire, puis à Nevers le 31 août. Nous avons fait remarquer que ces personnels ne seront pas encore recrutés à ces dates, ce qui pose des problèmes de responsabilité en cas d’accident (l’Inspection n’étant pas responsable d’eux).

- Puis ils effectueront leur pré-rentrée dans les écoles où ils seront en charge d’une classe.

- Les semaines suivantes (4 semaines 1/2), ils seront accueillis dans la classe d’un MF. Le stagiaire prendra en charge des séances de plus en plus régulièrement.

- En semaine 5, le stagiaire sera à l’IUFM puis, en semaine 6, il sera pris en charge par les équipes de circonscriptions.

- En semaine 7, le stagiaire découvrira sa classe avec le remplaçant qui aura assuré les cours jusqu’à ce moment et sera en co-intervention avec celui-ci.

- Après les vacances d’automne, il enseignera dans sa classe à plein temps. Il sera suivi par un MF et un conseiller pédagogique qui le visiteront 8 fois au minimum.

- Enfin, le stagiaire retournera à l’IUFM 120 h : 2 fois 4 jours (janvier et mars) et 7 mercredis, certains étant compris dans des semaines où il sera en classe. Seront traités à l’IUFM les thèmes suivants :
-agir en fonctionnaire de l’état
-conduire la classe
-maîtriser le langage
-maîtriser l’enseignement des disciplines

Le SNUipp-FSU a demandé, du fait des surnombres attendus à la rentrée, de nommer un enseignant en plus sur les écoles accueillant un stagiaire. Cela permettrait d’assurer la continuité du remplacement du stagiaire au long des stages, rassurerait les familles, assurerait plus de stabilité pour les élèves et donnerait la possibilité, après les 8 visites des MF ou conseiller pédagogique, un entretien plus serein sur le temps de classe.
L’Inspecteur d’Académie nous a répondu que dans la mesure du possible un maître surnuméraire serait nommé dans les écoles accueillant un stagiaire. Si cela se met en place, l’Inspecteur d’Académie nous a bien fait remarquer que cela ne s’installera pas dans le temps.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.