www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Précaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
11 octobre 2010

LE SCANDALE DES EVS

Dans plusieurs départements, les inspecteurs d’académie ont annoncé la suppression d’emplois d’EVS, personnels déjà précaires, renvoyés brutalement au chômage. Ainsi aux 16 000 suppressions de postes de titulaires au ministère de l’éducation nationale, s’ajoutent des suppressions d’emplois aidés qui participent aujourd’hui au bon fonctionnement des écoles. Ce sont les missions d’aide administrative auprès des directeurs qui sont les plus touchées.

Des contrats d’EVS signés en juillet n’ont pas été honorés en septembre. Le gouvernement, après avoir créé des besoins, traite avec mépris ces personnels précaires sans qu’aucune formation ne leur ait été apportée au cours de leur contrat, et réalise quelques menues économies en « licenciant » de fait des milliers de personnes.
Ce qui se passe est humainement scandaleux. Il s’agit d’une décision du ministère qui oublie qu’il s’adresse à des êtres humains. Certaines de ces personnes ont refusé, ou n’ont pas cherché, d’autres emplois en comptant sur celui-ci, et vont se retrouver dans une situation de détresse encore plus grande.
Lors de l’audience accordée par l’Inspecteur d’Académie à la FSU le 9 septembre dernier, madame la secrétaire Générale a mis cet état de fait sur le compte de l’employeur (Lycée J. Rostand) qui prend plus de précautions (et donc de temps) qu’auparavant (avant la procédure aux prudhommes engagée par 5 EVS et soutenue par le SNUipp). Elle a aussi reconnu que sur une décision ministérielle le nombre de postes doit baisser : moins 399 pour l’Académie, moins 31 pour la Nièvre. La priorité est donnée à la scolarisation des élèves en situation de handicap sans assurer que toutes les notifications MDPH soient couvertes. Il y a de fortes chances pour que les contrats d’EVS arrivant à terme en cours d’année ne soient pas renouvelés. les emplois d’assistants administratifs pour les directeurs d’école sont indispensables et nos collègues directeurs se retrouvent en grande difficulté à cette rentrée dès lors que les EVS de leur école n’ont pas pu reprendre ou commencer leur travail.
Le SNUipp, qui n’était pas signataire du protocole sur la direction en 2006, en appelle au ministre pour l’annulation de ces mesures. Il réaffirme sa demande d’une vraie reconnaissance de ces emplois par la création de postes pérennes et statutaires.

Assemblée générale Lors de l’assemblée générale du 12 octobre (dans nos locaux à 13h30), nous évoquerons le sort des EVS. Nous invitons donc les enseignants à informer et inciter les EVS de leur école à y participer.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.