www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Politique éducative (CTPD - CDEN) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 janvier 2011

Les opérations de carte scolaire reportées !

Sous la pression des élus UMP, le ministère vient de donner pour consigne aux recteurs et inspecteurs d’académie de reporter après les élections cantonales toutes les opérations de carte scolaire. Résultat : l’administration nous informe que les opérations de carte scolaire pour le premier degré dans la Nièvre sont repoussées fin mars début avril ! Le ministère aurait-il peur des conséquences électorales du budget 2011 ?

Le bruit courait déjà. Face à l’ampleur de la carte scolaire annoncée, les élus UMP se seraient quelque peu "inquiétés" pour leurs fauteuils au cours des élections cantonales du mois de mars prochain. En effet, dans la période actuelle, assumer ses positions et ses choix est devenu un exercice difficile et périlleux pour un élu UMP.

Le ministère répond donc à l’inquiétude de ses troupes en demandant aux recteurs et inspecteurs d’académie de reporter toutes les opérations de carte scolaire après les élections cantonales.

L’Inspection Académique de la Nièvre a confirmé le report au-delà des élections cantonales des opérations de fermetures et d’ouvertures de classes préparant la rentrée 2011. Programmé initialement le 27 janvier, en cohérence avec le calendrier du mouvement des affectations des personnels enseignants, le CTPD est ainsi reporté au lundi 28 mars, soit... le lendemain du deuxième tour des élections cantonales !

Face à l’ampleur des dégâts dans les écoles du budget 2011, voté par les élus de la majorité présidentielle, le gouvernement souhaite apparemment éviter d’assumer les conséquences électorales de ses choix budgétaires. Le ministère espère ainsi éviter aux élus de la majorité, quelques peu inquiets pour le renouvellement de leurs sièges au cours des élections cantonales du mois de mars prochain, d’avoir à répondre aux électeurs, sur leur responsabilité dans la dégradation des conditions de scolarisation dans les écoles publiques.

Le SNUipp dénonce cette mesure qui instrumentalise à des fins politiques le Service Public d’Education Nationale.

Pour mémoire, c’est 18 postes que la Nièvre devra encore rendre cette année dans le premier degré ! En l’état, le budget 2011 se traduira par des fermetures de classes, des effectifs surchargés en maternelle et élémentaire, des réductions de moyens de remplacement, des postes RASED, une dégradation de la formation des enseignants…

Une provocation de plus. Un profond mépris de l’école, de ses usagers et des personnels administratifs. La carte scolaire sera donc tardive et il en sera de même du mouvement départemental et des affectations. Nous allons vers une nouvelle année de casse et de précipitation. Mais cela n’a guère d’importance dans la tête d’un élu UMP. Ce qui compte... c’est le fauteuil.

 

2 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.