www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Adaptation et scolarisation des élèves handicapés 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 novembre 2011

Postes RASED : dans le viseur !

Alors que 3 000 postes RASED seraient dans le viseur du ministre pour parvenir aux 5 700 suppressions prévues dans le primaire en 2012 sur tout le territoire, un "groupe technique RASED" s’est tenu mardi 22 novembre à l’inspection académique pour échanger et réfléchir autour d’un sujet douloureux : la carte scolaire prochaine !

Par rapport aux indicateurs nationaux retenus par le ministère, et notamment le nombre d’enseignants face à une classe (moyenne nivernaise inférieure à la moyenne nationale), il est fort à craindre que notre département soit fortement « sollicité » pour rendre un certain nombre de postes. Le Groupe Technique RASED avait donc pour triste mission de nous présenter quels choix pouvaient être faits… Il a bien été précisé que le groupe technique n’était pas là pour entériner des fermetures de postes mais pour réfléchir à des propositions les « moins douloureuses possibles (sic) »...

Les mesures envisagées

L’administration "privilégierait" les postes vacants et préserverait, "autant que faire se peut", les postes déjà pourvus.
Ainsi, le poste E de Montsauche serait supprimé et le poste surnuméraire de Château-Chinon serait transformé en poste E puisque la collègue sur ce dernier aurait émis le désir de partir en formation de psychologue scolaire.
Sur le secteur d’Imphy – Dornes, un des deux postes E serait supprimé. Il ne resterait donc qu’un poste de maître E, lequel partagerait son temps entre le RRS d’Imphy, en co-action avec le demi-poste de maître surnuméraire, et le bassin de Dornes.
Enfin, les deux postes G de Varennes-Vauzelles et de La Charité seraient supprimés et ré-implantés sur deux RRS : celui de Fourchambault et celui d’Imphy.

Les RASED, première cible

Le prochain budget qui reste dans la lignée des précédents, prend comme première cible dans le primaire les enseignants des réseaux d’aide alors que ces derniers ont déjà subi 3 000 suppressions de postes depuis trois ans. Une mesure qui laisserait toujours plus d’élèves en difficulté sans aide spécialisée. Il est à craindre également de voir des collègues perdre leur poste ou pire encore des Réseaux d’Aides restructurés… Sans compter que dans cette perspective, les collègues s’étant engagés dans une formation CAPA-SH (en candidat libre, faute de crédits...) ne seraient pas tous assurés d’avoir un poste à la rentrée prochaine.

Mobilisation de rigueur

Dans un récent rapport portant sur la partie « enseignement scolaire » du projet de loi de finances 2012, sous la direction des députés Xavier Breton et Gérard Gaudron, 3 scénarii sur le devenir des RASED sont abordés :

- la mise en extinction des RASED que ce rapport ne juge pas acceptable au vu de l’utilité des RASED

- la fusion des options E et G

- la sédentarisation des maîtres E avec un regroupement au niveau départemental ou la constitution d’un bassin de maîtres G, dont le rôle serait de « soulager » les enseignants.

Pour le Collectif RASED (voir ci-contre le communiqué de presse), "cette approche va à l’encontre des besoins des élèves et des écoles, et de l’avis des parents. Elle conduit tout droit à la désorganisation définitive des RASED, à leur disparition à très court terme et au renforcement des inégalités dans l’école publique. Cette politique de suppressions de postes et notamment de ceux des enseignants spécialisés met grandement en péril la réussite de tous les élèves".
C’est pour cela que la mobilisation pour la préservation des postes RASED est toujours (et plus que jamais) de rigueur !

Catherine Essomé

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.