www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD  / Compte-rendu de CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 décembre 2011

CAPD du 2 décembre 2011

Une CAPD s’est réunie ce vendredi 2 décembre pour la première fois depuis le... 3 juin dernier. En l’absence de l’Inspecteur d’Académie, Mme Verhulst-Chevalot, secrétaire générale, a présidé la séance. En préalable, le SNUipp a lu une déclaration liminaire (voir ci-contre), revenant sur les élections professionnelles et dénonçant le projet de réforme d’évaluation des enseignants. A l’ordre du jour de cette CAPD : avancement d’échelon des professeurs des écoles et des instituteurs, intégration dans le corps des professeurs des écoles par liste d’aptitude, conseils d’école RPI et questions diverses. Les élus du SNUipp-FSU 58 sont intervenus sur tous les sujets.

-Promotions des professeurs d’écoles :

Passage d’échelon barème du dernier promu au grand choix nombre barème du dernier promu au choixnombre nombre de promus à l’ancienneté
du 3ème au 4ème 24
du 4ème au 5ème 28,000 15 36
du 5ème au 6ème 33,000 15 31,000 28 7
du 6ème au 7ème 37,000 17 36,986 31 9
du 7ème au 8ème 52,650 17 43,961 26 6
du 8ème au 9ème 57,633 13 50,000 21 10
du 9ème au 10ème 65,933 12 60,883 17 7
du 10ème au 11ème 71,428 7 71,489 11 5

Vous trouverez dans le tableau ci-dessus les barèmes des derniers promus dans chaque échelon.
Par ailleurs, 2 collègues instituteurs ont été promus (au mi-choix au 10ème échelon). Il reste 16 instituteurs dans le département, dont 10 en activité.
3 collègues professeurs des écoles hors-classe ont été promus (au 6ème échelon) et 2 directeurs d’établissement spécialisé sont promus au 11ème échelon.
Le rattrapage des collègues promus entre le 1er septembre et le 31 décembre 2011 devrait se faire sur la paie de janvier prochain.
Contactez-nous pour savoir si vous êtes promu(e) ou pour plus de précisions.
Nous avons rappelé que nous revendiquons un avancement unique pour tous, au rythme le plus rapide, permettant à tous les collègues de terminer leur carrière à l’indice terminal du corps, l’indice 783.

Intégration dans le corps des professeurs des écoles :

Suite à une demande du SNUipp, une place supplémentaire a été accordée par le Ministère. La troisième collègue qui en avait fait la demande est donc intégrée dans le corps des PE.

Conseils d’école RPI :

Suite à un arrêté paru cet été, des élections ont lieu désormais dans chacune des écoles des RPI. Ce qui entraine encore du travail supplémentaire pour les chargés d’école qui ne bénéficient d’aucune décharge... Le code de l’éducation précise que les conseils d’écoles peuvent décider de se regrouper en un seul conseil pour la durée de l’année scolaire, et désigner un des directeurs pour le présider. Dans la Nièvre, les 41 RPI "dispersés" ont choisi de se réunir et la CAPD a entériné les choix des "présidents". Aucune candidature n’a été "rejetée" par l’Inspecteur d’Académie.
Les élus du SNUipp ont exprimé leur scepticisme quant à l’intérêt de ces dispositions pour les RPI et leur inquiétude quant à l’avenir des petites structures. Ne doit-on pas y voir également l’émergence d’un directeur "à profil" et la volonté de réorganiser le territoire ? Par ailleurs, nous avons également fait remarquer que les RPI auraient pu émettre le souhait de conserver une direction collégiale (ou "tournante"), comme cela s’est fait dans certains départements.

Questions diverses posées par le SNUipp-FSU (en italique) :

-Aide administrative des directeurs d’école/EVS :
Combien d’EVS dédiés à l’aide administrative des directeurs d’école ont été recrutés depuis la rentrée dans le département (136 prévus pour l’Académie) et quels ont été les critères d’attribution ?
13 EVS dédiés à l’aide administrative ont été recrutés d’après l’administration : à Clamecy C. Tillier, Garchizy, La Fermeté, Lormes élémentaire, Marzy élémentaire, Montsauche, Nevers Brossolette, Nevers C. Tillier, Ouroux, Pouilly, Tracy/Loire, Varennes les Narcy/Narcy et Verneuil. Ce sont les IEN qui ont proposé des écoles en fonction de situations "prioritaires", ceux "dont les besoins apparaissaient les plus importants", notamment en matière de... "difficulté scolaire". Les écoles disposant déjà d’un EVS ont théoriquement été écartées.
En ce qui concerne la formation, l’administration a choisi de doter chaque EVS d’un tuteur chargé d’établir des fiches de liaison avec la DAEFOP (service de formation au rectorat) pour proposer un parcours de formation personnalisé. Dans le but, sans doute, de se prémunir d’éventuelles procédures aux Prud’hommes pour carence de formation, comme cela a déjà été le cas dans le département à l’initiative du SNUipp...

-Suivi des élèves nouvellement arrivés en France :
Dans le cadre d’une enquête ministérielle sur les effectifs et les dispositifs consacrés à l’accueil et à la scolarisation des élèves non francophones nouvellement arrivés en France (ENAF), vous demandez aux directeurs d’école de renseigner un nouveau tableau à la fin de chaque trimestre.
Outre qu’il s’agit d’une tâche supplémentaire pour des directeurs d’écoles déjà surchargés, nous aimerions connaître l’utilité de cette enquête et l’utilisation qui sera faite de ces statistiques ?

M. Gien nous a répondu qu’il s’agissait d’une demande du ministère, non nominative, qui allait permettre d’"organiser le CASNAV" et de voir les lieux où il y avait le plus de demandes. Nous avons exprimé notre scepticisme et notre inquiétude quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ce type de fichiers.

-Remplacement :
Le déficit d’enseignants dans le département a un impact sur le remplacement dans les écoles. Quelle est la situation aujourd’hui ? Quels choix vont être faits après les vacances de noël quand les besoins seront sans doute plus importants ?
A l’heure actuelle, d’après les circonscriptions, la situation serait "plutôt plus favorable que l’an dernier à la même époque" (avec une trentaine de surnombres l’an dernier, cela nous semble surprenant)... Les classes uniques seront prioritaires, l’élémentaire étant également traité avant la maternelle.
15 enseignants sont réservés pour la formation continue, qui, d’après Mme Verhulst-Chevalot et M. Gien, "est plus efficace qu’auparavant, de qualité supérieure, et s’est adaptée à la demande". Nous avons émis des réserves et dénoncé la baisse importante de l’offre de formation, insuffisante selon nous.

-Règles du mouvement :
Un groupe de travail traitant des règles du mouvement départemental est-il programmé ?
Oui, le 17 février 2012.
D’une manière plus générale, un calendrier des CAPD et des groupes de travail pour cette année scolaire a-t-il été établi ?
Calendrier (sous réserve) :
Janvier ; groupe de travail "barèmes des permutations"
15 mars 2012 : CAPD liste aptitude des directeurs, congés de formation, postes adaptés, mesures de carte scolaire...
2 au 16 avril : ouverture du serveur "mouvement"
20 avril : groupe de travail "bonifications"
11 mai : groupe de travail mouvement
18 mai : CAPD mouvement
22 juin : groupe de travail ajustement du mouvement

-Formation initiale/formation continue :
Pouvez-vous nous faire un point sur la formation des professeurs des écoles stagiaires (PES) ?
Les 5 PES du département "bénéficient" d’un tiers de "formation" (appréciez les guillemets), de deux visites d’un conseiller pédagogique référent, de six visites d’un PEMF et de quatre "entretiens de positionnement".

L’an dernier, des stages de formation continue ont été mis en place afin de permettre la mise en responsabilité des candidats admissibles au concours de recrutement de professeur des écoles. Les admissibles au concours de l’IUFM de Nevers partiront-ils cette année en stage en responsabilité ? D’autres étudiants non inscrits à l’IUFM de Nevers partiront-ils en stage en responsabilité dans le département ? Quelle sera la durée de ces stages ? A quelles dates ? Y-aura-t-il des stages « quatre semaines » proposés aux enseignants ?
Par ailleurs, des étudiants de l’IUFM de Nevers sont admissibles dans d’autres académies. Où effectueront-ils leur stage en responsabilité ?
Selon les réponses qui seront apportées par le Rectorat à cette dernière question, entre 4 et 8 étudiants effectueront un stage en responsabilité dans notre département. Il n’y aura pas d’appel à candidature, ce sera un stage à public désigné réservé à certains enseignants de maternelle qui seront "personnes ressources" de leurs circonscriptions respectives. Pour la première fois donc, aucun stage "trois semaines" ne sera proposé dans le département. Et on nous dit que l’offre de formation est suffisante (voir plus haut)...

En ce qui concerne la formation continue, nous nous sommes étonnés de la procédure utilisée dans l’appel à candidatures pour le stage intitulé « L’éducation inclusive : quelles questions ? Quels enjeux dans les classes » (réservé aux quinze premiers répondant à un message électronique). N’y avait-il pas moyen de procéder de manière plus équitable, en utilisant notamment les barèmes propres à la formation continue ?
M. Gien a reconnu que la procédure utilisée n’était pas la bonne et que les barèmes seront utilisés pour choisir les "heureux élus" parmi la soixantaine de candidats ayant postulé à ce stage. Si vous avez renoncé à le faire faute de place, il est peut-être encore temps de postuler.
Nous avons également souhaité revenir sur l’accompagnement proposé aux candidats "libres" au CAPA-SH. Faute de bénéficier d’un départ en formation (ce que nous avons une nouvelle fois dénoncé), entre 11 et 13 collègues de la Nièvre bénéficient d’un "pair accompagnant", de la visite d’un conseiller pédagogique, de quelques journées de "formation et d’information" et de deux journées pour leur mémoire. Ce qui correspond à 45 heures, bien loin des 400 heures dispensées dans une "vraie" formation !

Enfin, 2 collègues ont intégré la Nièvre cette année par le biais des ineat/exeat, et 7 autres l’ont quittée.

Les élus du SNUipp à la CAPD
Anne-Marie Doridot, Delphine Nicolas, Caroline Daoust, Maud Brochu, Alexandre Piquois et Christophe Bolle

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.