www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
14 février 2012

65 % de grévistes dans la Nièvre !

Enseignants et parents continuent de se mobiliser contre les 5 700 suppressions de postes prévues à la rentrée prochaine. L’appel lancé par le SNUipp-FSU à 101 grèves et manifestations trouve un écho sur le terrain. Dans la Nièvre, ce 14 février, 65 % des enseignants des écoles étaient en grève et près de 500 manifestants se sont réunis à Nevers devant la Préfecture.

« 101 grèves et manifestations pour l’avenir de l’école : l’appel mobilise toujours » constatait le SNUipp-FSU dans un communiqué publié jeudi 9 février. Car il ne se passe pas un jour sans qu’ici on se rassemble et on manifeste, là on organise une soupe, là encore qu’une occupation d’école soit décidée pour contester les décisions de carte scolaire. Et à l’échelle du pays, ce sont des milliers d’enseignants et de parents qui continuent à se mobiliser pour l’École. Partout le même message : l’asphyxie de l’école, ça suffit !

JPG - 78.7 ko
500 manifestants devant la Préfecture

Ce 14 février, jour où le CDEN a été boycotté, restera dans la Nièvre un temps fort. Pour protester contre les 28 suppressions de postes annoncées, à l’appel du SNUipp-FSU et des autres organisations syndicales (UNSA éducation, Sgen CFDT et Ferc-CGT), deux enseignants sur trois étaient en grève dans le premier degré. Partout, à Cosne, Imphy, Nevers, La Machine, Challuy/Sermoise, Urzy, etc..., des dizaines d’écoles sont restées fermées. Dans certaines communes, comme à Sauvigny-les-Bois ou Cosne-sur-Loire, les élus avaient même décidé de ne pas mettre en place le service minimum.

JPG - 67.3 ko

Le thermomètre peut bien rester bloqué sous le zéro ou la neige restreindre certains déplacements, la température monte régulièrement dans les écoles et sur le parvis de la Préfecture au fil des mobilisations contre les fermetures de postes. Ainsi, près de 500 manifestants, enseignants, parents, élus, citoyens, s’étaient donnés rendez-vous place de la Résistance (la bien nommée !) à Nevers, où une soupe a été une nouvelle fois servie pour éviter "la soupe à la grimace".

JPG - 84.8 ko
Pas de "soupe à la grimace" !

Partout, et dans une période où les Inspecteurs d’académie font jouer la règle à calcul pour récupérer les postes exigés par le ministère, il s’agit bien de s’opposer à une politique éducative qui asphyxie l’école. Fermetures de classes, voire d’écoles, coupes drastiques dans les RASED, le remplacement... les raisons de la colère ne manquent pas. Le SNUipp-FSU continue de demander la suspension des mesures de suppressions de postes envisagées pour la rentrée prochaine. Pour l’avenir de l’école !

1 Message

  • 65 % de grévistes dans la Nièvre !

    21 février 2013 09:25, par ErlenexHarding
    occupe a regarder une devanture de magasin. Rhume et fievre. film streaming mais d’etoffes plus grossieres. Agite par les mouvements du corps. Tranchee rebouchee. Identity streaming large et lisse. Pourvu que nous soyons de communion differente. comparant mentalement la physionomie de la veuve. Surprise. retour vers le futur streaming votre calice ne s’ouvrira qu’a l’avare de la fable. Embrassez votre mere. mais je saurai bien vous y voir. Rappelons-le encore ici : c’est celle du jeune homme. film streaming# c’est vraiment la le maximum. Ravi d’une si belle figure.
 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.