www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Changement de département 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 mars 2012

Permutations 2012 : toujours moins de satisfaits !

Les résultats des permutations informatisées sont connus depuis ce lundi 12 mars. Cette année, il y a 15 départs pour 19 arrivées dans le département. Beaucoup de candidats, peu d’élus...

16 956 collègues y ont participé cette année dans tout le pays, contre 17 104 l’année dernière (voir les statistiques de la participation). Dans la Nièvre, ce sont 96 enseignants des écoles qui avaient demandé à changer de département cette année, contre 91 l’année dernière. 18 d’entre eux avaient obtenu satisfaction en 2011, seulement 15 cette année. A peine plus de 15 % des demandes ont ainsi été satisfaites, contre 20 % en 2011 et 46 % en 2010, année exceptionnelle due au surnombre d’enseignants. Pire encore, seules 9 demandes de collègues en situation de rapprochement de conjoint sur 29 ont été satisfaites, et une demande sur trois bénéficiant d’une bonification exceptionnelle n’a pas été satisfaite ! On est bien loin des grandes déclarations ministérielles qui assuraient en 2006, quand les règles régissant les permutations avaient été révisées sans concertation, que la mobilité serait favorisée et que toutes les demandes dans le cadre d’un rapprochement de conjoint seraient satisfaites en deux ans maximum !

4 collègues de la Nièvre rejoignent l’Yonne et 2 le Rhône. Seuls 2 candidats sur 16 obtiennent la Côte d’Or cette année avec de forts barèmes et quelques années d’attente ! C’est encore pire pour la Saône-et-Loire et la Puy-de-Dôme avec aucun candidat satisfait malgré respectivement 13 et 10 demandes !
Enfin, deux collègues rejoignent les Hauts-de-Seine, les autres se répartissant également entre la Marne, le Cher, Paris, le Loir-et-Cher et le Loiret (un départ pour chacun de ces départements).
En contrepartie, 19 collègues rejoignent la Nièvre, contre 15 l’an dernier. Parmi eux, à noter que 6 collègues arrivent en provenance de l’Yonne.

Quoi qu’il en soit et d’une façon générale, jamais il n’a été aussi difficile de changer de département. A n’en pas douter, les milliers de suppressions de postes décidées chaque année, conduisent à une limitation forcée des possibilités d’échanges entre les départements.

Retrouvez ci-dessous les départements obtenus par nos collègues de la Nièvre et le barème minimum nécessaire cette année.

Département obtenuNbreBarème minimum
CHER 1 312
COTE D’OR 2 543
LOIR ET CHER 1 711
LOIRET 1 560
MARNE 1 201
RHÔNE 2 376
PARIS 1 56
YONNE 4 31
HAUTS DE SEINE 2 40,5

Statistiques entrées dans le département :

Département d’origineNbreBarème minimum
AIN 1 556
CHER 2 587
COTE D’OR 1 26
MAINE ET LOIRE 1 33
SEINE-ET-MARNE 1 226
YVELINES 1 43
YONNE 6 28,5
HAUTS DE SEINE 1 309,49
SEINE SAINT DENIS 1 328
VAL DE MARNE 2 100
GUYANE 2 39

Nous avons contacté tous les collègues (ceux qui nous ont confié leur dossier et/ou donné leur numéro ou leur adresse mél), y compris ceux qui n’ont pas obtenu satisfaction.
Maintenant, place aux permutations manuelles, appelées aussi "ineat-exeat".
Les permutations manuelles concernent (théoriquement) les collègues qui ont échoué aux permutations informatisées ainsi que les collègues séparés de leur conjoint. En principe les collègues qui n’ont pas participé aux permutations informatisées et qui ne peuvent pas faire état d’une séparation d’avec leur conjoint ne sont pas autorisés à y participer. Il faut, malgré tout faire une demande, même si celle-ci a peu de chance d’aboutir. Une demande peut être formulée pendant la formation pour l’année suivante, toutefois l’exeat et l’ineat sont accordés sous réserve de titularisation.
Les demandes se font dans la foulée des résultats des permutations informatisées (une note de service arrivera prochainement dans les écoles). Elles consistent à faire une demande d’exeat (autorisation de sortie) auprès du DASEN (nouveau nom de l’IA) du département d’exercice, accompagnée d’une demande d’ineat (autorisation d’entrée) à destination du DASEN du ou des départements sollicités (à envoyer également au DASEN de la Nièvre) et à joindre les éventuelles pièces justificatives.
Les permutations manuelles sont traitées en CAPD courant juin jusqu’à la rentrée scolaire suivante.
Dans tous les cas, contacter le SNUipp 58 pour vous renseigner et vous aider à constituer votre dossier (modèles de lettres, conseils pratiques...).
Nous informerons régulièrement des modalités et défendrons chaque situation en CAPD.

Les heureux candidats ayant obtenu satisfaction aux permutations participeront au mouvement intra-départemental dans le département obtenu. Pour cela, prendre contact avec les délégués du SNUipp du département d’accueil et avec l’Inspection Académique (cliquez pour voir les coordonnées et les liens).

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.