www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Politique éducative (CTPD - CDEN) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 juin 2012

Où sont ouverts les 5 postes ?

C’est le mercredi 20 juin, qu’était dévoilée au Comité technique ministériel, la répartition académique des mille postes attribués au primaire au titre du plan d’urgence. Sur les 1000 postes ajoutés au concours de professeurs des écoles 2012, 20 ont été attribués à l’académie de Dijon. Sur ceux-ci, le recteur a proposé aux délégués du comité technique académique d’en attribuer 5 à notre département.

Cette étape marque un changement de cap positif pour l’école primaire qui a été asphyxiée ces dernières années et dont le taux d’encadrement des élèves reste un des plus faibles d’Europe. Le SNUipp-FSU rappelle, et le ministre lui même l’a reconnu, que ces mille postes ne pourront pas répondre à l’ensemble des besoins d’urgence, en regard, notamment, des 5 700 suppressions qui avaient été programmées pour cette rentrée.  Pour le SNUipp-FSU, l’affectation de ces moyens doit se traduire, en fonction des réalités locales, par des ouvertures de classes en maternelle comme en élémentaire, par des moyens affectés à l’aide à la difficulté scolaire (postes RASED), par la création de postes de remplaçants pour favoriser notamment l’accompagnement des professeurs stagiaires par des formateurs. Ce premier effort doit être poursuivi. Les contours d’une nouvelle école ayant les moyens de s’attaquer au noyau dur de l’échec scolaire doivent se dessiner dès maintenant. Il faudra définir des priorités claires et les inscrire dans la durée : nouvelles organisations pédagogiques avec par exemple « plus de maîtres que de classes », formation des enseignants, contenus d’enseignement, fonctionnement des écoles, conditions d’exercice du métier, relations avec les parents, reconnaissance professionnelle et salariale des enseignants. Autant de sujets à revoir, autant de leviers à actionner ! L’élaboration du prochain budget devra déjà en tenir compte. Dans notre département, le directeur académique des services de l’Éducation Nationale propose, après avoir consulté le SNUipp/FSU et le SE-UNSA en audience, d’attribuer ces 5 postes :
- 1 poste d’adjoint maternelle à Château-Chinon (notre photo). Il entérine ainsi la situation actuelle (un poste avait été attribué à titre provisoire à la rentrée 2011).

- 3 postes de TRB. Les besoins se font sentir dès cette fin d’année et ils seront encore plus prégnants l’année scolaire prochaine avec la formation des stagiaires à améliorer. Mais ces postes pourront aussi être affectés à l’année sur une école ; le DASEN se garde de la souplesse pour ajuster sa carte scolaire et décider de leur implantation en septembre. En résumé, les IEN devront compter les effectifs à la rentrée, déterminer les priorités sur leur circonscription : classe, maître supplémentaire, remplaçant ...

- 1 poste RASED E à Cosne pour le secteur de la Puisaye. C’est un premier signe pour la reconnaissance du travail des RASED et le retour de l’aide aux élèves en très grande difficulté.

Nous ne pouvons qu’être d’accord avec ces ouvertures mais des besoins urgents ne sont pas satisfaits :
- dans les écoles à forts effectifs et où la difficulté scolaire est présente depuis de nombreuses années et plus prise en charge par le RASED à la hauteur de ce qu’elle devrait être (faute de poste),

- dans des écoles de « montagne », isolées où les répartitions sont difficiles à faire,

- dans des écoles maternelles ne pouvant plus accueillir les 2 ans car déjà en sureffectif,

- dans les RASED dans de nombreuses zones du département où ils manquent cruellement.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.