www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 décembre 2012

Rythmes : un groupe technique le 10 janvier

Un "groupe technique" consacré aux rythmes scolaires se réunira dans la Nièvre, le jeudi 10 janvier prochain, à l’Inspection Académique. L’occasion pour le SNUipp de faire remonter son point de vue, qui sera une nouvelle fois débattu par ses adhérents en conseil syndical le 9 janvier. Le point sur le dossier.

Les enseignants des écoles sont très partagés sur la réforme des rythmes. C’est un des enseignements de l’enquête que le SNUipp a proposée à toute la profession. La moitié d’entre eux sont favorables au passage à la semaine de 4 jours et demi, et s’ils souhaitent un changement, c’est surtout sur la mise en place d’une alternance entre 7 semaines de classe et 2 semaines de vacances pour 85% d’entre eux. De même, 61% réclament des cours finissant à 15h30.

Les rythmes scolaires actuels ne sont pas satisfaisants pour les élèves comme pour les enseignants. Le SNUipp-FSU souhaite une réforme mais pas n’importe laquelle. Il porte l’idée qu’il faut repenser les temps et les contenus pédagogiques pour assurer la réussite des élèves. Des évolutions sont indispensables pour la rentrée 2013 avec notamment une révision des programmes et l’abandon du dispositif actuel de l’aide personnalisée.

Un cadrage national indispensable ! L’organisation de la semaine sera fixée par le DASEN sur proposition du conseil d’école ou de la commune. Les communes devront faire savoir, pour le 1er février, si elles décident d’appliquer la semaine de quatre jours et demi dans le primaire à la rentrée 2013, ou si elles attendront un an de plus comme leur en a donné la possibilité François Hollande. Elles proposeront leur projet éducatif au DASEN qui devra ensuite arbitrer. Un même département pourra donc avoir des écoles à quatre jours et d’autres à quatre jours et demi. Les discussions doivent reprendre au plus vite et aboutir à un cadrage national précis avant que les incompréhensions et le désordre ne s’installent.

Pas sans les enseignants ! Il s’avère qu’ici et là, des écoles découvrent que leur commune envisage une nouvelle organisation de la semaine scolaire pour la rentrée 2013. Pour le syndicat, cette décision ne peut se prendre sans l’avis des enseignants d’autant qu’à ce jour, les négociations sur leurs obligations de service ne sont pas achevées. Le SNUipp s’est adressé directement et publiquement aux associations des Maires de France pour que l’avis des enseignants soit pris en compte via les conseils d’école. Dans ce cadre « les conseils d’école doivent participer activement aux choix de l’organisation du temps scolaire de la semaine et à l’élaboration éventuelle d’un projet éducatif territorial ». Nous avons écrit à l‘association des Maires de la Nièvre et nous proposons également aux équipes d’écoles d’adresser à leur maire un courrier type de même nature (voir modèle de lettre ci-contre) et de réunir un conseil d’école exceptionnel sur le sujet.

Des améliorations concernant les obligations de service des enseignants du primaire sont indispensables. Le SNUipp-FSU demande une baisse du temps d’enseignement à 23 heures et 3 heures pour la préparation de classe, la concertation, le travail en équipe. Il est temps de reconnaître tous les aspects de leur métier que l’enquête « la face cachée du travail » a mis en lumière.

Passer à quatre jours et demi doit conduire à des journées scolaires allégées. Les enseignants doivent pouvoir terminer leur journée vers 15h30 et le mercredi après-midi doit obligatoirement rester un temps personnel.

Le pouvoir d’achat des enseignants des écoles ne doit pas une nouvelle fois être amputé par les surcoûts engendrés par la demi-journée supplémentaire de classe (frais de transports et de garde d’enfants). Professeur des écoles est un métier exigeant mais absolument pas valorisé voire même déclassé comme le souligne un récent rapport sur les salaires dans la Fonction publique.

Consultation des enseignants ! En tout état de cause, le SNUipp-FSU continue de porter dans les discussions des exigences d’améliorations concrètes des conditions de vie professionnelles et personnelles des enseignants des écoles et des attentes ambitieuses pour les élèves. Le SNUipp ne fera rien sans les enseignants. En janvier, à l’issue des discussions, il consultera les enseignants sur le projet global du ministère concernant ce dossier.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.