www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er février 2013

Rythmes : journée de grève et de manifestations le 12 février

Le 12 février, le SNUipp-FSU appelle à une journée nationale de grèves, de manifestations et de rassemblements : oui à une réforme des rythmes, mais réussie pour les élèves et construite avec les enseignants.

Depuis des semaines, le SNUipp n’a cessé d’attirer l’attention du ministre sur les multiples difficultés que pose la réforme des rythmes scolaires telle qu’elle a été engagée. Nous ne revendiquons pas un statu-quo ou un retour en arrière...bien au contraire !
Nous voulons une réforme réussie pour tous les enfants sur tout le territoire !
Nous demandons également une réforme qui prennent en compte les conditions de vie professionnelle des enseignants !

Or, à l’épreuve des travaux pratiques, c’est la grande déception. Alors que le ministre affirmait en octobre « qu’aucun enfant ne soit hors de l’école avant 16h30 », aujourd’hui, l’Association des maires de France précise que l’heure de sortie de 16h30 n’est pas obligatoire et que l’organisation des activités péri-éducatives reste à la libre appréciation des élus, tout comme leur gratuité ! Malgré les efforts des communes, cette réforme va générer de nouvelles inégalités dans une offre éducative qui en compte déjà beaucoup trop. Quel pis-aller.

De même, alors que le ministre déclarait encore la semaine dernière que les conseils d’école seraient consultés, aujourd’hui, sur le terrain, il n’en est rien. Horaires des écoles, durée de la pause méridienne, organisation de la sieste en maternelle, utilisation des locaux scolaires sur le temps péri-éducatif, organisation des activités périscolaires et des activités pédagogiques complémentaires, tout cela ne peut pas être le fruit d’une décision unilatérale écartant les enseignants.

Où est l’intérêt de l’enfant pourtant vanté à coup de déclarations fracassantes ? Pas d’obligation d’activités périscolaire pour tous, gratuité facultative, allongement de la pause méridienne sans garantie d’activités calmes et éducatives, ... Alors ? De la garderie, de la cour de récréation, la maison pour les enfants qui bouderont les activités.

De même, où est la prise en considération des conditions de vie personnelle et professionnelle des enseignants ? Des salles de classes réquisitionnées pour les activités du midi, un allongement de l’amplitude de travail à l’école des animations pédagogiques le mercredi après-midi, … Et la revalorisation des PE demandée par le SNUipp ? Qu’en est-il des programmes, des effectifs, de la formation,... ?

Le SNUipp-FSU estime qu’il faut reporter la réforme à 2014. Le décret d’aménagement du temps scolaire doit être totalement réécrit, les conseils d’école consultés pour toute modification du temps scolaire. Il faut se donner le temps de penser une vraie réforme et de construire les conditions de sa réussite dans les écoles en s’appuyant sur les enseignants.

Le SNUipp, dans le cadre de son plan d’action, après avoir consulté ses sections départementales, a finalement décidé, sur cette plate-forme, d’appeler à la grève, aux manifestations, aux rassemblements le 12 février pour une réforme ambitieuse de l’école et des rythmes scolaires prenant en compte la parole des collègues, l’avis de l’ensemble de la communauté éducative, l’intérêt et la réussite des élèves.

Dans la Nièvre, lors de l’AG du 31 janvier, l’appel à la grève n’a pas recueilli les suffrages des collègues présents pourtant opposés au décret sur les rythmes sur la plateforme de revendications proposée par FO, CGT, SUD et CNT, qui porte sur le rejet en bloc de la Loi d’orientation et l’abrogation du décret des rythmes scolaires. Or le SNUipp, même s’il trouve cette loi très en retrait de ce qui serait nécessaire, ne peut être entre autres contre la priorité au primaire, la formation professionnelle des enseignants, le plus de maîtres que de classes..., ni contre la création des 60 000 postes. Sur les rythmes, le mandat du SNUipp est le report en 2014 avec réécriture complète du décret sans pour autant être opposé à 2013 si les équipes enseignantes consultées estiment que les conditions sont réunies.

Le SNUipp 58 porte l’appel national à la grève pour que les collègues qui le souhaitent puissent manifester leur opposition à l’application de la réforme dès 2013. Il appelle aussi à faire adopter des motions par les conseils d’école pour le report à 2014 de la réforme et pour la mise en place d’une consultation avant toute décision.
C’est sur cette plateforme, et pas une autre, que le SNUipp-FSU appelle à la grève et aux manifestations le 12 février.
Pas de statu quo ! Nous voulons faire bouger l’école, dans le bon sens et avec les enseignants.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.