www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 février 2013

Grève du 12 février : un réel succès !

Pas de modification des rythmes en 2013 sans l’accord des conseils d’école. Le report à 2014 doit permettre de retravailler le décret et sa mise en œuvre. Tel était le message porté par le SNUipp-FSU lors de l’action du 12 février, où près de six enseignants du premier degré sur dix étaient en grève dans le pays. Dans la Nièvre, 37 % de grévistes et une assemblée générale du SNUipp enrichissante.

Ce mardi 12 février, il y avait 277 déclarations d’intention de grève, soit 37 % des enseignants du premier degré tenus de se déclarer dans la Nièvre. Le SNUipp58 en a profité pour réunir les collègues lors d’une assemblée générale riche en échanges sur les rythmes scolaires.

Il s’agissait de faire un état des lieux de la mise en place, ou non, du passage à quatre jours et demi de classe pour 2013-2014, d’écouter les collègues et de rappeler nos demandes.

Nous avons rappelé les avancées obtenues par la loi d’orientation mais notre opposition au décret organisant le temps scolaire.

Cette réforme des rythmes bafouille dans sa mise en œuvre, faute de temps, de financements et souvent de concertation locale malgré parfois les efforts des communes. Sur le terrain, rien ne garantit l’amélioration du bien-être des élèves et de meilleures conditions d’apprentissages, ni l’amélioration de la qualité de vie professionnelle des enseignants et de leurs conditions de travail.

Les collègues ressentent une grande déception, voire une certaine exaspération quant aux propositions qui leur sont faites et au manque de concertation flagrant avec certaines communes voire même avec l’administration.

Certains points cristallisent les inquiétudes des participants à cette AG :
-Quelle est la place réelle de l’élève de maternelle dans cette réforme ? La question de la sieste est problématique lorsque la proposition de l’allongement de la pause méridienne est avancée.
-Comment organiser une réunion avec les parents ? Nous avons proposé notre soutien pour l’organisation de rencontres entre les professeurs des écoles et les parents pour présenter des projets d’organisation d’emploi du temps.
-Faute de financements pour des projets éducatifs viables et enrichissants la crainte persiste que dans certains lieux les activités se limitent à une proposition de garderie jusqu’à l’horaire du bus ou 16h30.
-Lorsque les collectivités locales ne pourront financer un intervenant, certains collègues ont peur qu’on leur impose de faire des heures supplémentaires. Précision du SNUipp 58 : dans ces cas précis, le professeur des écoles doit être volontaire et cela ne peut lui être imposé.
-La question de l’inégalité face à la culture et aux activités sportives demeure entière lorsque l’on observe les projets proposés.
-L’allongement de la pause méridienne jusqu’à 2h30 voire plus, ne peut être la réponse pour l’organisation de la journée de l’élève.
-Il est inacceptable que les inspecteurs ou inspectrices des circonscriptions appellent les collègues dans les écoles pour imposer le mercredi matin alors que le samedi matin était envisagé. Ces pressions sont intolérables. Tout comme nous sommes restés effarés devant la situation d’une école où l’organisation pour 2013 et 2014 s’est réglée entre l’IEN et le Maire sans consultation des enseignants ni information aux parents.

Collectivités, enseignants, parents, il faut se mettre tous autour de la table, ce qui n’a jamais été réalisé malgré nos demandes. Les discussions ont fait émerger des questions : place des conseils d’école, dérogations, gratuité, équilibre de l’année, de la journée avec la pause méridienne...
C’est pour cela que le SNUipp demande, sauf dans le cas où les conditions de réussite de la réforme sont réunies, c’est-à-dire là où toutes les parties prenantes – enseignants, parents, élus - sont d’accord, le report du passage à 4,5 jours et la réécriture du décret.

Nous restons à l’écoute des enseignants et disponibles afin de les accompagner dans leurs démarches.

Nous vous proposons ci-contre une version réactualisée de la motion de conseil d’école « sans accord, c’est le report » à envoyer aux maires et aux DASEN chargés d’arrêter l’organisation du temps scolaire.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.