www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD  / Compte-rendu de CAPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 mai 2013

CAPD du 16 mai 2013

Au menu de cette CAPD : mouvement départemental, ineat-exeat, accès à la hors-classe, intégration dans le corps de professeur des écoles et questions diverses.

Mouvement départemental :


Le projet de mouvement a été entériné. Sur les 263 candidats (sans compter les enseignants nommés sur poste à profil par une commission), seulement 91 collègues ont été nommés, 39 sont sans affectation, 133 sont maintenus sur leur poste. Avec 34,98 % de taux de "satisfaction", contre 51,25 % l’an dernier, le taux est en chute libre. Ceci s’explique en grande partie par le nombre important de postes "bloqués", réservés pour les futurs PES (professeurs des écoles stagiaires). Si on ne peut pas contester le fait que ces derniers doivent bénéficier de conditions de formation correctes, il n’en demeure pas moins que cette année, "exceptionnellement" selon le DASEN, les possibilités de mobilité sont très réduites pour les collègues.
De plus, il reste très peu de postes vacants (voir liste ci-dessous) et ceux-ci sont pour le moins... peu attractifs. Sachant que sur les deux postes en école d’application à Nevers Blaise Pascal seront nommés à l’ajustement deux collègues qui viennent d’obtenir le CAFIPEMF. Les postes de ces deux collègues seront également réservés aux stagiaires, tout comme ceux laissés vacants par les enseignants nommés CPC ou sur les postes de maître surnuméraire (postes à profil) dans le cadre du "plus de maîtres que de classes". D’ici l’ajustement du 21 juin, d’autres postes (exeat, congés parentaux, disponibilités...) devraient cependant se libérer. Enfin, les collègues qui souhaitent postuler sur un poste vacant en ASH peuvent faire un courrier motivé à l’IEN ASH, même s’ils occupent déjà un poste à titre définitif. Ils conserveraient leur poste actuel à TD et le libèreraient pour l’année scolaire à l’ajustement.

Par ailleurs, les élus du SNUipp ont démontré à la CAPD la "perversité" du système des vœux géographiques. Si seulement 6 collègues sont nommés par ce biais cette année (grâce surtout à notre demande de limiter à trois le nombre de vœux sur zones), certaines situations sont délicates, avec des collègues nommés arbitrairement sur des postes loin de leur domicile, ou alors sur un type de poste qui ne correspond pas à leurs demandes. Pire encore, en refaisant le mouvement sans les vœux géographiques, nous nous sommes rendu compte que cette année plus de collègues auraient obtenu un poste ! Plutôt paradoxal quand on sait que ce type de vœu a été imposé pour pouvoir nommer davantage de personnels ! Pourquoi ? Parce que des collègues aux barèmes assez élevés "obtiennent" des postes qu’ils ne souhaitent pas par le biais des vœux géographiques, et empêchent dans le même temps des collègues qui les demandaient de les obtenir, "brisant" alors une chaîne...
Sensible à nos arguments, le DASEN s’engage à en tirer les conséquences et à étudier avec nous ce qui pourrait "améliorer le système". Cependant, il refuse de revoir des situations cette année, lors de l’ajustement du 21 juin, sauf dans des cas "exceptionnels", comme le handicap, ne voulant pas changer les règles en cours de mouvement. A ce propos, nous sommes intervenus pour demander qu’à l’avenir les collègues qui avaient déjà bénéficié de "points handicap" et qui seraient victimes d’une mesure de carte scolaire puissent bénéficier à nouveau de la bonification, ce qui n’a pas été le cas cette année. a suivre...

Les collègues nommés sur les postes de TRS connaitront, comme les collègues sans poste, leur affectation lors de l’ajustement du 21 juin. Ils sont prioritaires sur le poste qu’ils occupaient l’année dernière s’ils en ont fait la demande. Comme tous les TRS (y compris ceux nommés lors de ce mouvement), ils sont invités à envoyer une fiche TRS (cliquer sur le lien) avant le 22 mai dans laquelle ils peuvent indiquer les écoles et les communes qui les intéressent (avec double au SNUipp).
Le SNUipp publiera la liste des postes vacants et proposera aux collègues de remplir une nouvelle fiche de vœux. Nous interviendrons lors du groupe de travail "ajustement" du 21 juin pour que les demandes des candidats soient prises en compte.
Enfin, vous pouvez nous contacter pour connaitre votre rang au barème parmi les 39 personnels sans poste.

Les postes vacants : direction école primaire de Donzy (6 classes), direction école primaire de Corvol (4 classes), direction école primaire de Tannay (4 classes), direction école primaire Arquian (2 classes), enseignants école d’application élémentaire et maternelle Blaise Pascal Nevers, CLIS les Remparts La Charité, enseignant classe spécialisée IME Mesves, enseignant classe spécialisée IME Guipy, SEGPA Varennes-Vauzelles, SEGPA Fourchambault (2 postes), psy Moulins-Engilbert. De plus, le poste de maitre surnuméraire de Oisy est vacant, personne n’y ayant postulé. Un nouvel appel d’offre devrait être lancé.

Calendrier :
Vendredi 21 juin : groupe de travail "ajustement"
Fin août (date non encore déterminée) : groupe de travail "ajustement de rentrée"

Exeat/ineat :


48 collègues ont demandé à quitter le département. Le DASEN accorde "pour le moment", 10 exeat de collègues en situation de rapprochement de conjoint (les 10 plus importants barèmes). Nous avons prévenu les collègues concernés dont nous avons le dossier ou les coordonnées. Il pourrait en accorder d’autres par la suite. Par ailleurs, une situation "nivernaise" sera vue en groupe de travail national la semaine prochaine, dans le cadre du "rattrapage" des résultats catastrophiques des permutations, accordé par le Ministère à la suite de la demande du SNUipp-FSU.
Enfin, sur 7 demandes d’ineat (collègues demandant à intégrer notre département), il en a accordé une seule. Nous avons demandé à ce qu’il en accepte d’autres, de manière à permettre de "faire" plus d’exeat. le DASEN estime que les autres candidats "n’ont pas le profil"... A noter également que deux collègues devant intégrer la Nièvre suite aux permutations ont annulé leur demande.

Avancement à la hors classe des PE :


Il y a 14 promus dans la Nièvre cette année. Nous contacter pour savoir si vous êtes promus.

Liste d’aptitude pour l’intégration dans le corps des PE :


1 possibilité cette année,... pas de demande ! Pour information, il reste 7 instituteurs en fonction dans le département.

Questions diverses du SNUipp-FSU :


Formation :
Le prochain conseil de formation se réunira "dans la première quinzaine de septembre".

Détachements dans le second degré :
5 demandes cette année, 4 en EPS et 1 en maths. Le DASEN a émis un avis défavorable pour toutes les demandes "dans l’intérêt du service". Il estime qu’il n’y a "pas de besoin particulier dans le second degré" et, compte tenu du nombre important en EPS, ne veut pas "faire de distinction entre les demandes". Nous avons fait remarquer que compte tenu du nombre de candidats et du peu de postes vacants pour l’ajustement du mouvement, il aurait pu faciliter la mobilité des personnels, certains d’entre eux ayant de surcroît déjà échoué aux permutations informatisées.

Retraite :
Il y a eu cette année 25 demandes de départ à la retraite dans le département, contre 20 l’année dernière.

Temps partiels/disponibilités :
10 demandes de disponibilité, dont 9 renouvellements, ont pour le moment été accordées. 2 ont été refusées car leurs projets étaient "moins étayés que les autres"... Nous avons fait remarquer qu’il était pour le moins surprenant d’opposer des "motifs non recevables" (dixit le DASEN) à des demandes "pour convenances personnelles"... Concernant les temps partiels, les demandes de droit ont été acceptées, les quotités restant à "affiner", et les demandes sur autorisation seront prochainement étudiées. 13 demandes de 80 % ont été reçues, dont 3 hors délai non prises en compte. Le DASEN va recevoir les collègues concernés.

Professeurs des écoles stagiaires :
Il y aura 27 PES dans la Nièvre à la rentrée prochaine. En même temps, il y aura 13 contrats à tiers temps pour les M2. Ceux-ci seront affectés sur des décharges de direction d’écoles fonctionnant à quatre jours l’année prochaine (le lundi dans des écoles dont les directeurs bénéficient d’un quart de décharge). Le choix de ces écoles est actuellement à l’étude. Enfin, des contrats d’emploi d’avenir professeur (EAP) seront mis en place en fonction des demandes des étudiants.

Par ailleurs, le DASEN s’est dit prêt à "définir une position académique" sur les ponts pour "mieux anticiper les choses" (les 1er et 8 mai tombent également un jeudi l’an prochain), compte tenu de l’absentéisme du 10 mai dernier.
Enfin, il invite vivement les enseignants qui le souhaitent à participer au colloque sur le handicap du 28 juin prochain. Pour cela, il dispose de 16 moyens de remplacement et acceptera les organisations internes dans les écoles si besoin.

Les élus du SNUipp à la CAPD
Anne-Marie Doridot, Delphine Nicolas, Christophe Bolle et Alexandre Piquois.

Dès le 7 mai, puis après le groupe de travail du 10 mai, nous avons envoyé aux écoles et à notre liste de diffusion les résultats provisoires. La publication des barèmes constitue la seule possibilité pour les collègues de vérifier si aucune erreur ne s’est produite. Nous avons également envoyé jeudi 16 mai les résultats définitifs du mouvement à notre liste de diffusion. Par contre, suivant en cela les recommandations de la CNIL et pour préserver la vie privée, nous ne publions pas les résultats nominatifs sur notre site. Nous contacter pour plus de renseignements.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.