www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 juin 2013

Classes de découvertes : pas des vacances !

Il faisait de la prose sans le savoir, nous faisons classe en le sachant … Voici quelques témoignages d’enseignants organisateurs de classes de découvertes dans la Nièvre confrontés au scepticisme et aux pressions administratives en tous genres.

FSN : Que dis-tu face aux inquiétudes des parents à l’annonce de ton intention d’organiser une classe de découverte ?
Je leur parle du cadre extrêmement strict de ce genre d’aventure qui n’en est pas une du point de vue institutionnel ; nous devons même vérifier l’état du car et demander son permis au chauffeur !

FSN : Et à ceux qui vous souhaitent de bonnes vacances ?
Je leur explique qu’une classe de découverte n’est ni une colonie ou un centre aéré, ni un séjour de vacances pour les enseignants car c’est en famille que je pars en vacances et non avec la responsabilité de 26 élèves ! Et l’objectif de l’enseignant lorsqu’il organise un tel projet est de placer les élèves en permanence en situation d’apprentissage et ce dans tous les domaines visés par les programmes de l’école.

FSN : C’est 24 heures sur 24 ?
Je fais aussi de l’aide personnalisée plusieurs fois par nuit quand les enfants mettent difficilement en pratique les principes du vivre ensemble -respect des autres- et également les notions de temps -alternance nuit/jour ; positions respectives de la terre et du soleil- ou de découverte du monde -animaux nocturnes/diurnes- puis les notions d’espace -retrouver sa chambre- de l’initiation à l’hygiène aussi au petit matin ( !).

FSN : Quand fais-tu des mathématiques ou du français ?
Avant le petit déjeuner ou après le brossage des dents ou après la douche ou les deux ; ça dépend de beaucoup de facteurs. Les enfants savent bien évidemment où ils vont et l’objectif des activités proposées, les renseignements qu’ils ont à chercher. On emporte, par exemple, des livres en forêt, les carnets offerts par le conseil régional pour y recueillir des informations ou des croquis, faire de la lecture de paysage, etc… Même l’imprévu peut être source d’apprentissages. Une année, il pleuvait tellement que les photos ont servi de support à un travail au sec après le retour. Et les enfants ont beaucoup appris aussi de ces averses inattendues : à détourner des rus, faire des barrages et sentir la résistance de l’eau sur les bottes.
Ils ont aussi compris que les règles avaient un sens quand l’un d’eux est tombé dans le lavoir en faisant naviguer le bateau qu’il avait construit. Cette année-là, nous nous sommes adaptés aux événements en pensant à la circulaire du 5 janvier 2005 qui indique que “l’emploi du temps habituel sera sensiblement réaménagé”. La production d’écrits et les légendes des photos en ont été enrichies.

Les enseignants consacrent un temps personnel considérable pour mettre sur pied ce type de projet, de la conception à la constitution des dossiers en passant par les diverses réunions et autres PAI. Ils font aussi don d’une semaine entière qui empiète largement sur leur vie personnelle. A cela s’ajoute l’immense responsabilité de toute une classe 24h/24 pendant plusieurs jours.
Vous comprendrez alors que les demandes du directeur académique, voire les refus d’emplois du temps dont plusieurs collègues nous ont fait part laissent un peu rêveurs. Oui, le maître veillera à ce qu’il y ait chaque jour des activités de lecture, d’écriture et de mathématiques et bien d’autres qui pourront s’inscrire dans les activités liées à la dominante de la sortie scolaire mais nous allons nous montrer rassurants : une classe de découverte a toute sa place dans la philosophie -au sens trivial du terme- du métier et dans la pédagogie où la coopération au sein du groupe-classe trouve tout son sens.
C’est pourquoi le SNUipp demande au DASEN de la Nièvre davantage de bienveillance à l’égard des emplois du temps et des projets établis par les enseignants et de confiance en leur professionnalité. Les élèves ne souffrent pas d’une moins-value en matière d’apprentissages et d’acquisitions mais bien d’une plus-value puisqu’il faut tout compter ...

 

3 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.