www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Politique éducative (CTPD - CDEN) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er mars 2008

Quand va-t-on préparer la carte scolaire des écoles ?

Le mouvement des enseignants peut attendre. C’est l’impression que l’on a de plus en plus au fur et à mesure que les jours passent. Dès l’annonce du ministre d’attendre la fin des élections municipales, le SNUipp avait réagi en prévenant que c’était une très mauvaise idée. Qu’au-delà de la manigance politique il y aurait des conséquences sur le fonctionnement des écoles.

Pour que les choses avancent malgré tout, nous avions eu la naïveté de croire que des premières consultations pourraient avoir lieu en groupe de travail. L’Inspecteur d’Académie d’ailleurs en organisait un à notre demande le 22 janvier. Celui-ci n’a porté que sur le calendrier et l’IA nous répondait sur quelques questions d’ordre général (ci-contre). Ensuite, que ce soit au CTPD du 29 janvier ou au CDEN du 5 février, malgré nos questions, plus de réponses sur le premier degré. « Pas à l’ordre du jour ». Au moment où de lourdes modifications sont annoncées par notre ministre, les équipes pédagogiques vont avoir besoin de temps, de sérénité pour préparer la future année scolaire. Et annoncer le deuxième mouvement (voir ci-dessous), accorder les exeat au milieu du mois de juillet ne va pas dans ce sens.

Néanmoins nous avons fait notre travail de délégué du personnel et recueilli un maximum d’informations permettant de préparer les futurs débats qui devront cependant se tenir (la date du groupe de travail pour le premier degré n’est pas officiellement connue, un CTPD était annoncé avant les vacances autour du 20 mars et le CDEN est désormais prévu au mieux fin avril quand les nouveaux conseillers généraux et les nouveaux maires auront désigné leurs représentants). Merci à ceux qui ont répondu à l’enquête papier parue dans ce journal , à l’enquête informatique parue sur notre site Internet, ou par téléphone à nos sollicitations. Cela nous permet de nous rendre compte que le nombre d’ouvertures de classe demandé ne semble pas élevé (la transformation des bouts de poste en poste complet sera certainement une priorité comme à Saint Père ou Neuvy sur Loire) , que le nombre de fermetures de classes prévu sera sans doute proche de celui de l’année dernière (autour d’une quinzaine) et que les postes de maîtres surnuméraires, de décharges de coordination, de mission, sont menacés. Dans les endroits menacés de fermeture, on remarque que des RPI risquent de passer à deux classes avec tous les problèmes de répartition que cela soulève, comme nous avons pu le constater cette année à Champlemy ; et cela sera doublé par les risques d’explosion de ces regroupements avec les changements d’équipes municipales et les tensions que provoquent ces fermetures de classe. Il est à noter qu’au contraire d’autres RPI préfèrent se battre et cherchent à récupérer les élèves partis dans d’autres écoles (celle du chef lieu de canton principalement). Concernant la mobilisation, si certains ont déjà lancé des pétitions (Saint Amand en Puisaye), d’autres semblent plus fatalistes et ont déjà accepté la situation.

Le SNUipp/FSU sera aux côtés de ceux qui défendront leur école. N’hésitez pas à faire appel à lui, pour animer une réunion, pour le contenu d’une pétition…

8 postes en moins pour la Nièvre, c’est penser que l’école peut fonctionner comme elle fonctionnait il y a trente ans. Et c’est vrai que si on ne fait que du français, des maths et du sport de façon magistrale, le rectorat peut nous enlever encore plus de postes ! Mais nous avons une autre ambition pour nos élèves. Alors même si les élections sont passées la mobilisation ne doit pas faiblir et nous vous donnons rendez-vous le 19 mars pour dire que l’école a besoin de tous ces postes pour fonctionner.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.