www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CAPD  / Mouvement départemental 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
5 février 2014

Mouvement : il faut que ça change !

Malgré l’intervention du SNUipp-FSU avant la parution de la note de service mobilité, force est de constater que la partie « mouvements départementaux » est identique à celle des années précédentes. Le SNUipp-FSU demande que s’ouvrent au plus vite des discussions sur les règles du mouvement départemental.

« Depuis 2008, nous constatons que le pilotage national des mouvements départementaux cadré par la note de service annuelle “Mobilité des enseignants du premier degré” est source de grande insatisfaction pour les enseignants des écoles » déplore le secrétaire général du SNUipp dans un courrier adressé au ministère le 19 décembre dernier et qui demande l’ouverture de discussions sur le sujet de la mobilité des enseignants.
Car de fait, les règles qui cadrent aujourd’hui les opérations de mouvement, non-seulement ne répondent pas à l’objectif de nommer le plus grand nombre possible de personnels sur des postes à titre définitif, mais entrainent aussi de très nombreuses affectations qui ne répondent pas à leurs attentes.

Le 14 octobre dernier, le SNUipp-FSU a participé à une réunion à la DGRH, au cours de laquelle ses représentants ont démontré à partir d’exemples départementaux l’absence de réalisation des objectifs qui étaient d’augmenter la part d’affectation à titre définitif dès la première phase du mouvement pour stabiliser les équipes.
Au cours de cette réunion, le SNUipp-FSU a contesté de nombreux points de la note de service et demandé :

- le retour à une gestion paritaire avec le remplacement des groupes de travail par des CAPD ;

- l’abandon de vœux géographiques obligatoires ;

- le retour à une deuxième phase du mouvement avec publication des postes ;

- qu’il n’y ait pas d’harmonisation académique des règles du mouvement ;

- le respect des barèmes définis par les instances paritaires ;

- que les directeurs académiques communiquent les résultats du mouvement après la CAPD.

- il a été également dénoncé l’inflation des postes à profil et demandé leur suppression.

A la lecture de la note de service publiée le 7 novembre 2013, nous avons constaté qu’aucune de ces demandes n’avait été prise en compte. Cependant dans le cadre des chantiers métier, nous avons demandé que la question du traitement de la mobilité soit débattue.
Le SNUipp-FSU, au cours de la deuxième séance de négociation, a demandé que la question de la mobilité soit à nouveau discutée. Afin de relancer le processus de discussion, le SNUipp-FSU s’est adressé par lettre au ministre. Le ministère a répondu à la sollicitation du SNUipp en l’invitant à une réunion le vendredi 10 janvier.

Le SNUipp-FSU demande que dans un premier temps soient envisagées « des améliorations immédiates pour le mouvement 2014 qui se prépare actuellement dans les départements. » Dans la Nièvre, un groupe de travail traitant de ces règles du mouvement se réunira le 7 février et les représentants du SNUipp-FSU 58 interviendront à nouveau pour que celles-ci soient améliorées.
Le SNUipp-FSU demande aussi un « engagement à ce que soit enfin remise à plat la circulaire mobilité dans toutes ses dimensions (inter et intra-départementales). » Car en effet, il est grand temps d’avancer sur ce dossier qui revêt une importance particulière dans la vie professionnelle et personnelle des enseignants des écoles.

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.