www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Changement de département 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 mars 2014

Permutations : des résultats catastrophiques

Les résultats des permutations informatisées sont connus depuis ce lundi 10 mars en début d’après-midi. Cette année, il y a seulement 4 départs pour 6 arrivées dans notre département. Des résultats catastrophiques, en net recul, et beaucoup trop de collègues "sur le carreau"...

17 099 collègues y ont participé cette année dans tout le pays, en légère hausse, contre 16 900 l’année dernière et 16 956 en 2012 (voir les statistiques en cliquant sur le lien). Dans la Nièvre, ce sont 72 enseignants des écoles qui avaient demandé à changer de département cette année, contre 82 l’an dernier et 96 l’année précédente. 16 d’entre eux avaient obtenu satisfaction l’an dernier, 15 en 2012, 18 en 2011, et... 4 cette année ! Si, au niveau national, le taux de satisfaction est en légère hausse (23,09 % contre 21,29 % l’an dernier, bien loin cependant des 37,08 % de 2010), celui de la Nièvre est en très nette baisse, à 5,5 %, contre près de 20 % l’année dernière. Une sacrée dégringolade !

Seulement 2 des 4 collègues de la Nièvre ayant obtenu leur permutation avaient fait une demande dans le cadre d’un rapprochement de conjoint, les 13 autres collègues bénéficiant également d’un rapprochement de conjoint n’ayant pas obtenu satisfaction ! Ce qui nous donne un taux de satisfaction de 13,3 %. On est très loin des grandes déclarations ministérielles qui assuraient en 2008, quand les règles régissant les permutations avaient été révisées sans concertation, que la mobilité serait favorisée et que toutes les demandes dans le cadre d’un rapprochement de conjoint seraient satisfaites en deux ans maximum ! Comme le demande régulièrement le SNUipp-FSU, les règles doivent être absolument revues pour permettre plus de mobilité ! La situation de certain(e)s collègues, en attente de rejoindre leur famille ou leurs proches depuis des années, est préoccupante. Nous demanderons au DASEN que leur situation soit étudiée avec la plus grande attention lors de la phase de permutations manuelles (voir ci-dessous) qui va s’ouvrir très prochainement.

2 collègues de la Nièvre rejoignent la Côte d’or et les 2 autres l’Yonne. Hors de l’Académie point de salut ! Du jamais vu...

En contrepartie, seulement 6 collègues rejoignent la Nièvre, contre 13 l’an dernier et 18 il y a deux ans. Difficile à expliquer quand on sait qu’il y avait eu 18 demandes en premier vœu pour notre département... Les "entrants" nous viennent de la Côte d’or, de l’Isère, du Rhône, de Paris, des Yvelines et des Hauts-de-Seine.

Retrouvez ci-dessous les départements obtenus par nos collègues de la Nièvre et le barème minimum nécessaire cette année.

Département obtenuNbreBarème minimum
CÔTE D’OR 2 391
YONNE 2 62

Statistiques entrées dans le département :

Département d’origineNbreBarème minimum
CÔTE D’OR 1 26
ISERE 1 289
RHÔNE 1 508
PARIS 1 101
YVELINES 1 461
HAUTS-DE-SEINE 1 397

Maintenant, place aux permutations manuelles, appelées aussi "ineat-exeat".
"Cette phase d’ajustement permet de résoudre les situations particulières de rapprochement de conjoints non satisfaites ou inconnues lors du mouvement interdépartemental, qui doivent être appréciées par chaque DASEN" d’après les textes (note de service sur la mobilité de novembre dernier). Elle concerne également les situations de handicap. Cependant, en règle générale, les collègues n’ayant pas obtenu satisfaction aux permutations informatisées et ceux n’y ayant pas participé (y compris les stagiaires), peuvent faire une (ou plusieurs, le nombre de départements n’étant pas limité) demande d’ineat et d’exeat.
Elles se font dans la foulée des résultats des permutations informatisées (une note de service arrivera prochainement dans les écoles). Elles consistent à faire une demande d’exeat (autorisation de sortie) auprès du DASEN du département d’exercice, accompagnée d’une demande d’ineat (autorisation d’entrée) à destination du DASEN du ou des départements sollicités (à envoyer également au DASEN de la Nièvre) et à joindre les éventuelles pièces justificatives.
Les permutations manuelles sont traitées en CAPD courant juin jusqu’à la rentrée scolaire suivante.
Dans tous les cas, contacter le SNUipp-FSU 58 pour vous renseigner et vous aider à constituer votre dossier (modèles de lettres, conseils pratiques...).
Nous informerons régulièrement des modalités et défendrons chaque situation en CAPD.

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.