www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
27 mai 2014

Rentrée 2014 : la cacophonie

A l’occasion du Conseil supérieur de l’éducation (CSE) réuni ce 16 mai, le ministre Benoit Hamon a officialisé le report de la prérentrée 2014 au lundi 1er septembre, et décalé la rentrée des élèves au mardi 2 septembre. Le SNUipp-FSU, qui n’était pas demandeur d’une telle mesure, trouve la situation incompréhensible. Tout cela n’est pas très sérieux !

S’il pensait faire plaisir aux professeurs des écoles après une journée de grève et de manifestations, c’est plutôt raté ! En décalant la prérentrée des enseignants du vendredi 29 août au lundi 1er septembre, le ministre Benoit Hamon a surtout réussi à faire passer dans l’opinion publique les enseignants pour des tire-au-flanc ! Entendre dire dans les médias que les professeurs, qui ne voulaient pas travailler en août, ont obtenu le report de la rentrée ne va certainement pas améliorer notre image.

Si la raison invoquée par le ministère est administrative et technique (les professeurs des écoles sont titularisés au 1er septembre et l’application informatique ne pourrait pas être modifiée), il est temps de mettre fin à cette situation ubuesque. La journée de prérentrée est utile et indispensable et les profs des écoles viennent généralement travailler dans leur classe bien avant. En effet, les enseignants n’arrivent pas les mains dans les poches le jour de la rentrée des élèves. La programmation pédagogique de la classe ne tombe pas du ciel et les enseignants s’y attellent d’ailleurs bien avant cette fameuse journée de prérentrée. Mais la rentrée se prépare aussi au sein de l’équipe enseignante : aménagement de sa classe, accueil des nouveaux collègues, organisation du travail en équipe, programmation de projets, informations diverses...

Le SNUipp-FSU a fermement demandé à ce que les enseignants soient exemptés de la 2ème journée de prérentrée qui s’organise souvent avant les vacances de la Toussaint sous forme de 2 demi-journées ou un horaire équivalent. Elle doit, en toute logique, avoir lieu avant la rentrée des élèves... D’ailleurs, dans notre département, de nombreuses écoles effectuent leur journée de solidarité avant la rentrée. Reste posée la question de l’éventuelle récupération du 1er septembre pour les élèves. Le ministre a déclaré qu’il ouvrira une discussion sur le report ou non de cette journée. Pour mémoire, cette année, les enseignants récupèrent, en deux demi journées (le 13 novembre et le 11 juin) ou en une journée pour les écoles ne travaillant pas le mercredi (le 13 novembre), la journée du lundi 2 septembre 2013 (non travaillée par les élèves), et non pas d’ailleurs une journée des vacances de la Toussaint comme généralement évoqué, y compris par notre DASEN.

Pour le SNUipp-FSU, c’est clair. Les personnels n’ont pas à faire les frais de ce dossier très mal géré par le ministère. Il n’est pas question de reporter cette journée, et surtout pas le... lundi 6 juillet 2015 comme avancé par le ministère ! La fin de l’année doit avoir lieu le 3 juillet comme prévu. Passé cet épisode déplorable pour l’image de l’Ecole et des enseignants, il est maintenant temps de se recentrer sur le véritable enjeu : la lutte contre les inégalités scolaires. Notre Ecole mérite mieux que ces sujets aux petits pieds.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.