www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Métier 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 novembre 2014

Table ronde SNUipp-FSU/FCPE : porter ensemble les exigences pour la maternelle

Le SNUIPP-FSU 58 et la FCPE 58 ont réuni vendredi 14 novembre parents, enseignants et personnels de la petite enfance à Varennes-Vauzelles pour essayer de répondre à la question « Mais qu’est-ce qui se passe à la maternelle ? » et déterminer ce qui fera que les enfants se sentent bien à l’école pour apprendre tranquillement, en prenant le temps de découvrir, d’essayer, de répéter avant de réussir. Qu’est-ce qui fera que notre école maternelle sera l’endroit de la réussite de tous, sans compétition scolaire et qui fera disparaître les inégalités pointées par tant d’études, de rapports ?

Marie-Claude Coquoin, présidente de la FCPE 58 s’est exprimée sur l’importance de la première année de maternelle dans la création d’un lien de confiance envers enseignants car les parents, pour la plupart, appréhendent le regard de l’institution. Selon la FCPE, il est nécessaire de créer une co-éducation entre parents et enseignants afin que les parents s’impliquent dans la réussite des enfants et qu’ils n’aient plus peur de rentrer dans une école.

Véronique Colledani, directrice d’une structure petite enfance, nous a présenté le dispositif multi-accueil de Fourchambault qui reçoit des enfants de 3 mois à 4 ans. Les missions de cette structure sont la socialisation à travers des activités d’éveil (en phase avec le développement de l’enfant) ainsi qu’une aide à la parentalité. Cette structure d’accueil met en place des échanges avec les écoles maternelles de son secteur pour aider les enfants à s’adapter et à s’intégrer à l’école maternelle. L’encadrement est d’un adulte pour 8 enfants marcheurs : l’école maternelle a du mal à soutenir la comparaison avec 2 adultes par classe pouvant aller jusqu’à 26, 27 ou 30 élèves.

Sandrine Eyoum, médecin de PMI dans le secteur d’Imphy, a également évoqué l’importance de la collaboration de tous les partenaires.
Pierre Garnier, secrétaire national du SNUipp-FSU, a rappelé qu’une des missions de l’école maternelle, c’est de faire de l’enfant un élève. Il reprend l’exemple de Mireille Brigaudiot qui explique que le lapin de l’école est prétexte à amener à penser et à réfléchir, à construire un savoir, à s’interroger sur le monde, à catégoriser. L’école maternelle est là pour développer le langage, la motricité et la culture de tous les enfants. L’Ecole est un accélérateur de développement mais qui ne parvient pas à réduire les inégalités de départ.

JPG - 152.4 ko
Table ronde maternelle 14 novembre 2014

Depuis la circulaire sur la scolarisation des moins de 3 ans, nous sommes passés de 11,02% à 11,9 % des enfants de moins de 3 ans qui sont scolarisés. Dans certains départements, les conditions d’accueil sont favorables grâce à des effectifs réduits avec des moyens donnés aux écoles par les municipalités : des locaux adaptés ou un poste d’ATSEM à temps complet dans la classe. L’école maternelle n’est pas une garderie ni un « petit CP » : il faut redonner la priorité au jeu et à la manipulation ce que nous avons le bonheur de voir réapparaître dans les nouveaux programmes.

Dans la Nièvre, la circulaire de décembre 2012 sur la scolarisation des enfants de moins de trois ans n’a pour l’instant fait l’objet d’aucun effort de notre administration en dehors de la formation. Mais aucun poste n’a été créé et on observe le recul de cette scolarisation dans des écoles qui accueillaient habituellement les 2 ans ; aucune négociation avec des communes pour améliorer les conditions d’accueil (sauf demande municipale).

Tous les participants sont repartis un peu plus riches des échanges et persuadés de l’importance de porter ensemble les exigences pour la maternelle. Dans les instances où siègent les personnels (et c’est ce que font déjà le SNUipp-FSU et la FCPE), mais aussi sur le terrain pour agir et auprès de tous (notamment les municipalités).

Voir également sur le site du "Journal du centre" (cliquez pour lire).

 

23 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.