www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Conditions de travail 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 décembre 2014

Conditions de travail : le CHS CT, un outil dont il faut se saisir

Un nouveau CHS CT (comité d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail) s’est réuni lundi 24 novembre. A l’ordre du jour, saisies dans les RSST, prévention des TMS et du risque routier, et retour sur la conférence « comprendre et prévenir les situations de tension au travail ».

Compte-rendu des saisies dans les RSST


Dans le premier degré, les saisies RSST (registre santé et sécurité au travail) montrent une dégradation à certains endroits des relations avec les parents. A ce propos, un groupe de travail est mis en place à un de ces endroits et travaillera sur la thématique de la relation entre école et parents. Ce groupe de travail comprendra un psychologue scolaire et l’assistant de service social à la DSDEN, conseiller technique du DASEN. Cette expérience pourrait, si elle porte ses fruits, être généralisée. Cela démontre que écrire ses difficultés dans un registre permet de ne pas rester seul avec ses problèmes, d’obtenir de l’aide et ainsi améliorer les conditions de travail dans les écoles.

Selon l’ISST (Inspecteur Santé Sécurité au Travail), il est aussi indispensable que le risque mental, généré entre autres par des relations tendues, soit porté dans le DUER et pas seulement dans le RSST destiné à recevoir des observations. Ce document peut permettre lorsqu’il est réalisé en équipe de réfléchir à la prévention de telles situations.

Dans le second degré, les fiches sont rares : l’une d’entre elle fait état d’un mal-être d’une partie des personnels dans un établissement. D’autres décrivent des situations de risques liés à certains bâtiments. Par ailleurs, le suivi des saisies dans le RSST est compliqué puisque contrairement au premier degré, les saisies ne peuvent être consultées par les délégués CHS CT.

Les délégués des personnels au CHS CT vont devoir se pencher sur les difficultés évoquées par les personnels sur le terrain. Les délégués FSU prendront très rapidement contact avec les écoles et les établissements concernés. Dans les collèges, les agents de prévention dépendant souvent du Conseil Général, ne sont pas formés par l’Éducation Nationale. Toutefois, les chefs d’établissement n’ont pas d’obligation de nommer un agent de prévention parmi les agents territoriaux. Cette mission peut être confiée à un agent de l’Éducation Nationale, voire à un binôme associant les deux.

Face à ces situations qui montrent que les outils de prévention sont souvent méconnus de la profession, les délégués CHS CT ont soumis au vote un avis :
Le CHSCT de la Nièvre demande que la promotion du RSST, du registre DGI et du DUER soit assurée par l’administration à l’occasion des animations pédagogiques et des formations de directeurs dans le premier degré, ainsi qu’à l’occasion des demi-journées de pré-rentrée dans le second degré. Une information doit aussi être assurée en direction des agents des autres services de l’Éducation Nationale.
Cet avis est adopté à l’unanimité.

Prévention des TMS (trouble musculo-squelettiques)


Une expérimentation est en place à l’école Jules Ferry maternelle de Nevers. Elle a pour but l’observation des gestes professionnels dans un premier temps. Dans une deuxième puis une troisième phase, des solutions réduisant les situations génératrices de « mal de dos » seront proposées aux collègues. Cette expérimentation vise aussi la participation des assistants de prévention (CPC EPS dans notre département) des conseillers pédagogiques et des IEN pour que cette action soit proposée à l’ensemble de la profession dans les temps de formation ou de conférences pédagogiques. Cette action se déroulera jusqu’en mars 2015.

Prévention du risque routier dans le second degré


C’est un chantier lancé il y a 2 ans par la FSU. Certaines situations exposaient les collègues à des risques. Des emplois du temps étaient intenables : comment rallier deux établissements distants de 45 km entre 12 et 13H00 et prendre un déjeuner en même temps ? Depuis cette rentrée, les chefs d’établissement doivent, conformément à l’avis du CHS CT, établir un plan de prévention du risque routier pour les personnels en service partagé sur plusieurs établissements. Le nombre de plans de prévention retourné au CHS CT est assez conséquent. Toutefois, certains établissements n’ont encore rien fait parvenir. Afin d’assurer le suivi de ce chantier, un groupe de travail demandé par la FSU aura lieu le 15 décembre.

Retour sur l’intervention « comprendre et prévenir les situations de tension au travail »


Dans le cadre du réseau PAS, la MGEN a proposé une conférence pédagogique sur ce thème le 12 novembre. L’intervenante, Julie Ceselli psychologue du travail, a défendu une théorie mettant en avant la nécessité du collectif pour faire face aux situations de tension.
La FSU et ses syndicats SNES et SNUipp entre autres, à travers plusieurs stages en Bourgogne ont déjà souligné l’impact du collectif pour re-« prendre » la main sur notre métier. Une partie des tensions liées à notre travail vient souvent (toujours) de son organisation. L’écart entre les prescriptions ou les injonctions et la réalité du terrain peut conduire les enseignants à un grand écart permanent. Celui-ci risque alors de générer du stress ou une situation de mal-être. L’inadéquation entre les moyens mis à disposition (effectifs, présence de RASED, PMQC …) est aussi une forte source de tension.
Pour en savoir un peu plus, rendez-vous sur le site du SNUipp 58 en cliquant sur le lien suivant : 58.snuipp.fr/spip.php ?article946

Perspectives pour l’année à venir


La prochaine visite d’établissement aura lieu à Pouilly (collège) le 28 novembre 2014. La suivante est programmée en février à l’école Guynemer à Nevers. Un groupe de travail portant sur le réaménagement du LP Bérégovoy devrait enfin avoir lieu prochainement. Le prochain CHS CT devrait se tenir le 9 mars 2015.

Vos délégués CHS CT : N Zakari, A Atmani, O Crouzet, J Derouault et E Loctin

 

1 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.