www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Politique éducative (CTPD - CDEN) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 décembre 2014

Ecoles de Nevers : un projet à combattre

Le Maire de Nevers a réuni le 14 novembre dernier les directrices et directeurs de la commune pour leur demander... de réfléchir à des regroupements d’écoles afin de réaliser des économies ! Est-ce bien leur rôle ?

Dans le seul but de "rationaliser et d’optimiser le patrimoine", le nouveau maire de Nevers souhaite, c’est clair, fermer des écoles, prétextant une baisse importante des effectifs. Pour cela, il dit s’appuyer sur un projet de la précédente municipalité, mais se dit ouvert à toutes les propositions.

Un projet qui peut se comprendre. Cependant, la méthode nous interpelle. En effet, ce n’est pas aux directrices ou directeurs de proposer des "fusions" d’écoles. De plus, le Maire souhaite aller (trop) vite, avec application dès la rentrée prochaine !
Un délai qui n’est pas raisonnable, les premières discussions sur la carte scolaire devant intervenir dès le mois de janvier. Il faut en effet se laisser le temps de la concertation, cela ne doit pas et ne peut pas se faire en deux mois, voire moins...

De plus, nous nous interrogeons sur les conséquences d’un tel projet, tant sur les conditions d’apprentissage des élèves que sur les conditions de travail des enseignants. Au SNUipp-FSU, nous nous sommes toujours opposés aux fusions d’écoles, notamment pour préserver la spécificité de la maternelle. Et quid des locaux, pas toujours adaptés ? Et la proximité, le repère du "quartier" ? Surtout, on sait très bien que les fusions et la globalisation des effectifs sont souvent un prétexte pour fermer des classes et "récupérer" des postes. Est-ce cela que nous voulons ?

Au SNUipp-FSU, nous sommes bien entendu ouverts à la discussion. C’est pour cette raison que nous avons convié à une intersyndicale, jeudi 27 novembre dans nos locaux, les autres organisations syndicales (seules la CGT Educ’action 58 et SE-UNSA 58 ont répondu favorablement), ainsi que la FCPE 58. dans le but d’avoir une réflexion et une position communes.

Lors de cette réunion, nous avons convenu d’un courrier au DASEN (voir ci-contre), lui demandant de "préserver le service public d’éducation en évitant des prises de décision hâtives", et de mettre en place "une concertation avec la communauté éducative".

Il serait, par conséquent, prématuré de renvoyer au " service (éducation) aux usagers ", une quelconque liste de salles vides qui ne le sont pas tant que cela quand l’école est en fonctionnement. Ce peut être aussi l’opportunité de dissocier les lieux de classe (desquels les enseignants sont chassés) des lieux d’activités péri-scolaires. Il y a urgence à attendre ...

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.