www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Politique éducative (CTPD - CDEN) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 mars 2015

Carte scolaire : inquiétude et mobilisation

Le retrait annoncé de 12 postes dans les écoles de la Nièvre suscite des interrogations et de vives inquiétudes, qu’il s’agisse de la ville ou de la campagne. Ici et là, la mobilisation s’organise.

La « rationalisation du patrimoine scolaire » à Nevers (en photo, l’école maternelle Alix-Marquet) laisse augurer des regroupements d’effectifs et des déplacements de personnels. L’administration n’en profitera-t-elle pas pour « récupérer » quelques postes ? On peut malheureusement le craindre et une mobilisation collective est nécessaire. En outre, de nombreuses questions restent à ce jour en suspens, qui impactent l’organisation des écoles et donc les conditions de travail. Et quid de la situation contractuelle des collègues ? Si un poste est supprimé du fait de la disparition d’une école, comment en retrouver un autre ? Fusion de direction, mesures de carte scolaire, points de fermeture, priorité, bonification... les règles du mouvement sont revues annuellement et les délégués du SNUipp-FSU 58 ont fait des propositions pour garantir l’équité entre collègues (voir l’article en cliquant sur ce lien).

JPG - 477.1 ko
école Alix Marquet Nevers

Autre projet, la séparation des CLIS de l’école Pierre et Marie Curie de Cosne est loin de faire l’unanimité, en termes d’organisation matérielle et pédagogique.
Et que dire de la situation de Saint-Benin d’Azy, qui avait bénéficié d’une ouverture à la rentrée après des années d’attente avec de forts effectifs, et qui se retrouve déjà sous la menace d’une suppression ? Et de celles de Coulanges, Varennes-Vauzelles ou Saint-Pierre-le-Moûtier, menacées de retraits de poste alors même que les effectifs pour certaines d’entre elles seront en hausse à la rentrée prochaine ?

Les fermetures d’écoles à la campagne sont souvent synonymes de « mort » d’un village. On pense ici aux écoles fortement menacées, comme Saint-André-en-Morvan, Blismes, Montigny-en-Morvan, Beaumont-la-Ferrière ou encore La Celle-sur-Nièvre... On a encore en mémoire les disparitions récentes d’écoles à Pousseaux, Surgy, Corancy, Fléty, Tazilly, Toury-sur-Jour…
Le SNUipp-FSU tient également compte également des spécificités locales dans la défense des collègues. Par exemple, Château-Chinon a une problématique particulière du fait du nombre d’élèves allophones et de circonstances « locales ». Cela n’empêche pas l’administration d’envisager deux fermetures dans la commune, une en maternelle et une en élémentaire...

Face à ces menaces (et à bien d’autres encore), la mobilisation s’organise et des actions, notamment portées ou soutenues par le SNUipp-FSU, sont à prévoir prochainement. N’hésitez pas à nous contacter.

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Tel : 03 86 36 94 46 courriel : snu58@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.