www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Nièvre (58)

Thèmes abordés


Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : AESH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 juin 2021

Retour sur la mobilisation AESH du jeudi 3 juin : plus que jamais déterminé-es !

Deuxième journée de mobilisation des AESH
Les personnels AESH ont déjà été fortement mobilisé-es le jeudi 8 avril. Cette journée avait permis d’alerter sur la situation subie par ces personnels, méprisés par l’Éducation nationale. Cependant, depuis ce jour, aucune annonce n’a été faite sur la reprise des discussions, aucun calendrier de concertation n’a été donné dans les instances nationales pouvant laisser croire à la disponibilité du ministère à tenir ses engagements sur l’amélioration des conditions d’emploi et sur une revalorisation salariale des AESH.

Aujourd’hui un-e agent-e de l’Éducation nationale sur dix est AESH. Ces agents de la Fonction publique, employé-es sous contrat, sont précarisé-es et malmené-es dans l’exercice quotidien de leurs missions. Ils et elles souffrent d’absence de reconnaissance institutionnelle et leurs conditions de travail ont été considérablement dégradées depuis la création des PIAL. Ce sont les élèves en situation de handicap et tout le service public d’éducation qui en pâtissent.

Les revendications restent les mêmes, et elles le resteront jusqu’à obtenir satisfaction. Il y a urgence à :


- engager l’augmentation des salaires et garantir la possibilité de contrats à temps complet pour permettre aux AESH de vivre dignement de leur travail ;

- abandonner les PIAL et la politique de mutualisation des moyens ;

- créer un véritable statut de la Fonction publique pour reconnaître le métier d’AESH ;

- recruter massivement des AESH pour permettre aux élèves en situation de handicap de bénéficier d’un accompagnement à la hauteur des notifications.

En début d’après-midi, nous (FSU 58 -Véronique Garcia et Coralyse Mazzotti- et CGT Educ’action 58 -Dominique Méchin- ) avons été reçues par Patrice Perrot député LREM, de la 2ème circonscription de la Nièvre. Il a pris le temps d’écouter les difficultés du métier d’AESH, qui sont nombreuses, notamment quant à la formation initiale et continue.

Nous avons abordé le fonctionnement des PIAL et condamné la dégradation de vos conditions de travail à travers la flexibilité du métier.

Nous avons fortement insisté sur la précarité du métier et la trop faible rémunération de votre fonction du fait du temps partiel subi et du manque de perspective d’évolution salariale. Pour cela, Monsieur le Député semble volontaire à engager une table ronde avec les différents partenaires de l’enfant et de l’élève en situation de handicap.

Nous sommes réintervenues sur les réticences de l’administration à appliquer ce qui relève de la loi : le respect des contrats de travail avec l’emploi du temps de service. Monsieur le député semble attentif à engager une réflexion sur le temps de travail : c’est -à-dire basculer d’un temps partiel imposé à un temps partiel choisi.

Pareillement, sur la question d’un statut de la fonction publique.

Quant à Perrine Goulet députée MODEM, de la 1ère circonscription de la Nièvre, elle devrait nous recevoir la semaine prochaine.

Il est plus que temps que nos élus s’engagent contre la précarité et pour la valorisation de ce métier indispensable dans notre Ecole.

JPG - 705 ko
IMG-20210603-WA0006
JPG - 693.6 ko
IMG-20210603-WA0008
JPG - 655.9 ko
IMG-20210603-WA0004

 

24 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 58

Bourse du travail 2, boulevard Pierre de Coubertin 58000 NEVERS

Courriel : snu58@snuipp.fr

Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h30 à 17h (en dehors et pendant ces horaires nous sommes joignables par téléphone au 03 86 36 94 46)


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Nièvre (58), tous droits réservés.